28 mai 2024
spot_img
AccueilMise en avantAbdelmadjid Tebboune en France en juin

Abdelmadjid Tebboune en France en juin

Macron Tebboune

Fin de suspense autour de la visite d’Etat de Abdelmadjid Tebboune en France. Elle devrait avoir lieu la deuxième moitié de juin. Si d’ici là, rien ne se produit entre Alger et Paris bien sûr !

Un appel téléphonique a été adressé ce dimanche au  président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ce dimanche, par  son homologue français, Emmanuel Macron, l’invitant à se rendre en France durant la deuxième moitié du mois de juin prochain, selon  un communiqué de la présidence de la République diffusé, au début de cette après-midi,  sur sa page Facebook.

« Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a reçu, dimanche, un appel téléphonique du président de la République française, M. Emmanuel Macron, qui lui a présenté ainsi qu’au peuple algérien ses vœux à l’occasion de l’Aïd El-Fitr » », lit-on dans un communiqué de la Présidence de la République.

Les deux Présidents ont également « évoqué les relations bilatérales et les moyens de les renforcer, y compris la visite d’Etat du président de la République, en France, qu’ils ont convenu d’organiser la deuxième moitié du mois de juin, sachant que les équipes des deux pays poursuivent le travail pour en assurer le succès », lit-on dans le communiqué.

- Advertisement -

Prévue initialement les 2 et 3 mai, la visite de Tebboune en France a été reportée. Plusieurs raisons ont été évoquées : le manque de préparation des dossiers de cette visite qui se veut importante, la crise politique en France, la proximité de la date du 3 mai, journée internationale de la presse que les observateurs rappelleront inévitablement à Tebboune qui a mis sous scellés la liberté de la presse en Algérie et placé en détention de nombreux journalistes dont deux toujours derrière les barreaux… Pour autant aucune raison officielle n’a été clairement avancée.

Samia Naït Iqbal

 

1 COMMENTAIRE

  1. Toutes les raisons citées quant à la justification du report de la visite étaient déjà connues par les deux parties. C’est donc en toute connaissance de cause que ces dernières avaient convenu de la date du 2 mai pour l’entame de la visite de Tebboune à Paris . La visite à Alger de Mme Anne-Marie Descôtes, Secrétaire générale du Quai d’Orsay, le 16 avril dernier avait pour objet principal d’arrêter définitivement et d’un commun accord la date de ladite visite. Ce qui fut fait et officiellement annoncé. Selon les (fausses) justifications avancées, ce n’est donc que quelques jours après la visite de Mme Descôtes que les deux parties se sont soudainement, tout à coup, rendu compte, entre autres, qu’il y avait une crise politique en France et, comble de l’ironie, la période retenue (2 au 5 mai 2023) incluait le 3 mai, journée internationale de la presse que Tebboune a bâillonnée en Algérie. Que Amar Belani ignore, à ce jour, ce que représente la date du 3 mai, je l’admets sans réticence aucune. Mais que la Secrétaire générale du Quai d’Orsay l’ignorait aussi est vraiment très très fort de café. Si tout cette mascarade avait eu lieu le 1er avril, le poisson aurait été sublime. Essayer de nous la faire à l’envers la fin avril, il y a comme une odeur de poisson pourri.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents