3 octobre 2022
spot_img
AccueilChroniqueBouabdellah GhlamAllah : le mensonge de Dieu !

Bouabdellah GhlamAllah : le mensonge de Dieu !

REGARD

Bouabdellah GhlamAllah : le mensonge de Dieu !

Décidément, nos illégitimes hommes politiques versent dans le ridicule de façon encore plus grotesque que du temps de Bouteflika !

Après Zeghmati qui voulait, et veut toujours, arabiser l’Occident, voilà que notre « mensonge de Dieu », Bouabdallah GhlamAllah (ce nom est déjà un programme politique en soi, dirait notre Fellag national) nous sort une formule dont eux seuls ont le secret en haut lieu. 

Selon notre président du Haut conseil islamique (HCI), un Algérien ne peut être que musulman, allant de fait à contre-courant de la Constitution algérienne qui consacre la liberté de culte, et du Coran qui stipule « Lla ikraha fi Ddin » et « Lakoum Ddinoukoum, wa liya Ddini ». Et la question qui se pose sérieusement est : ces gens-là ont-ils vraiment lu le Coran ? Et là, j’en profite pour dire qu’il fut un temps où je le connaissais quasiment par cœur, en ces temps lointains de la fallaka ! Voilà la différence, ils passent leur temps à pérorer sur des choses qu’ils ne connaissent pas !

Voilà qui est on ne peut plus clair ! Bouaddallah GlamAllah pousse la bouffonnerie jusqu’à postuler que les non-musulmans sont les résidus de la France coloniale et qu’il faille songer sérieusement à les éradiquer. À tes chars Ben-Hur !

- Advertisement -

Mais doit-on s’étonner d’une telle posture quand on sait que, déjà en 2011, Bouaddallah Ghlamalah s’était offusqué de l’œuvre de Mohamed Benchicou : Le mensonge de Dieu. Il est allé jusqu’à vilipender son auteur sans même l’avoir lu ni feuilleté puisqu’au moment de sa parution en France, le livre n’était pas encore disponible sur les étals des librairies algériennes !

C’est leur façon de détourner l’attention de l’Algérien des vrais problèmes. Mais savent-ils et comprennent-ils vraiment les vrais problèmes du pays ? Il est permis d’en douter.

Alors ils pataugent et nous font patauger dans les méandres de l’incurie ! Leurs armes de destruction massive sont la lecture étroite de la religion et l’unicité de la langue, … C’est ainsi depuis Chadli !

Mais si le but de tout ce tapage est de nous faire sciemment tourner en bourriques, il faut avouer qu’ils réussissent à chaque fois leur coup. À nous de leur retourner la monnaie de leur pièce ! Ils dégainent leurs armes, la langue arabe et l’islam, dégainons les nôtres, la dérision et le quolibet !

Au secours Sigmund !

Auteur
Kacem Madani

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Algérie-Maroc : le mal partagé  

Le fait que les autorités marocaines aient porté devant l'équipementier Adidas l'affaire du zellij pose un vrai problème sur les biens communs maghrébins. Quand bien...

Les plus populaires

Commentaires récents