4 décembre 2022
spot_img
AccueilIdéeCanadairs pour la Kabylie : le quiproquo ?

Canadairs pour la Kabylie : le quiproquo ?

POLEMIQUE

Canadairs pour la Kabylie : le quiproquo ?

Le président Emmanuel Macron a annoncé mercredi que la France allait envoyer demain deux Canadairs pour aider à lutter contre les incendies en Kabylie. 

Cependant, dans un communiqué, le premier ministre annonce que l’Algérie a signé un accord commercial avec l’Union européenne pour la location de deux Canadairs. 

« L’Algérie a conclu un accord commercial avec l’Union européenne portant location de deux avions Canadairs de lutte contre les incendies. Ces avions étaient exploités dans une opération de lutte contre les incendies en Grèce », est-il écrit. Et de poursuivre : « Les deux avions seront mis en service, à partir de demain, jeudi 12 août, dans les wilayas affectées par les feux de forêts, et ce dans le cadre de la mobilisation de tous les moyens et l’assistance nécessaires pour éradiquer ces incendies ».

Une question survient : ces deux Canadairs viennent-ils en plus des deux que compte envoyer la France. Ou le premier ministre parle des mêmes Canadairs que ceux qu’Emmanuel Macron a annoncés ? Dans ce cas, l’un des deux ne dit pas la vérité. Mais qui selon vous ? 

- Advertisement -

Il est difficile de se retrouver dans la communication chaotique du régime.  

 

Auteur
Yacine K.

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Comment la peinture orientaliste a justifié le colonialisme pendant des siècles

En Europe, quand on évoque le nom de l’Algérie ou d’un autre pays du Maghreb, ce sont souvent les toiles chatoyantes, colorées et exotiques...

Les plus populaires

Commentaires récents