28 septembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéCorruption : Zeghmati enterre l'indépendance de la justice

Corruption : Zeghmati enterre l’indépendance de la justice

SCANDALE

Corruption : Zeghmati enterre l’indépendance de la justice

Dans la justice de « l’Algérie nouvelle », le ministre de la Justice Belkacem Zeghmati a pondu une instruction dans laquelle il intime l’ordre aux magistrats de s’assoir sur leur indépendance.

En plus clair, le preux chevalier Zeghmati, ministre de la Justice, a envoyé une circulaire datée du 15 mars 2021, à tous les magistrats, les sommant de ne pas ouvrir d’enquêtes préliminaires ou d’enquêtes judiciaires dans des affaires de corruption impliquant des « agents publics », sans au préalable avoir eu le « feu vert » du… ministère !

Cette décision Zeghmati met sous contrôle strict de son département, donc lui-même, toutes les possibles enquêtes de corruption. Ce document serait-il donc un faux ? Car venant d’un homme qui avait à une époque pas si lointaine délivré un avis de rechercher international contre Chakib Khelil, nous sommes tentés de nous interroger !

A l’heure où « l’Algérie nouvelle » chère à Tebboune prétend laver plus blanc et s’attaquer à la bande qui a pillé le pays pendant deux décennie, cette circulaire n’a d’autre objectif que d’enterrer d’éventuelle enquête. Et remet gravement en cause l’indépendance des magistrats, obligés, de fait, de se référer à la tutelle pour ses actions.

- Advertisement -

Il y a là comme ailleurs comme un rétropédalage qui dévoile les véritables desseins des hommes qui dirigent actuellement le pays. 

circulaire

Auteur
L. M.

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Le détenu Lounès Hamzi : l’arbitraire pour l’exemple

Lounès Hamzi a été arrêté le 7 octobre 2020 et placé par le juge du tribunal de Sidi M'hamed sous mandat de dépôt. Au...

Les plus populaires

Commentaires récents