10 décembre 2022
spot_img
AccueilCommuniqué"Des propos anti-Amazighs racistes se multiplient dans la société et quelques médias"

« Des propos anti-Amazighs racistes se multiplient dans la société et quelques médias »

Congrès mondial amazigh (CMA)

« Des propos anti-Amazighs racistes se multiplient dans la société et quelques médias »

Le Congrès Mondial Amazigh est une ONG  regroupant les Associations amazighes des pays de Tamazgha et de la diaspora, sa mission est d’assurer la défense et la promotion des droits et des intérêts  politiques, économiques, sociaux  culturels, linguistiques  historiques et civilisationnels  des Amazighs en s’appuyant notamment sur les instruments du Droit international et sur la solidarité et la coopération avec d’autres peuples et organisations de la société civiles à l’échelle régionale et mondial. (…)

Des  propos anti amazighs raciste et haineux se multiplient dans notre société, dans quelques médias et même au niveau des Institutions et  des hauts responsables en toute impunité.

Vous avez tous suivi ces derniers mois les sorties médiatiques imbuvables et des plus condamnables   de la Députée Naima Salhi, Présidente d’un Parti-écran qui s’est tristement illustrée par  ses  propos dangereux, notamment l’incitation à la haine raciale, injures, appel à la violence et menaces… 

- Advertisement -

 Et, pour faire taire les appels à la haine anti amazigh et anti-kabyles et afin de  mettre  l’Etat algérien devant ses responsabilités et ses engagements pris devant les instances internationales en matière de Droits de l’Hommes. Le CMA a déposé plainte et demande instamment  la condamnation de cette députée conformément a la loi, en l’occurrence,  les Articles  287 et 295  du Code pénal et les Articles 4 et 6 de  de la Convention internationale d’élimination de toutes les discriminations raciales que l’Algérie ait ratifié et nous allons demander que son immunité parlementaire  lui soit  levée ainsi que   le retrait  de l’Agrément de  son dit Parti politique  et, si les autorités algériennes,  ne  répondraient pas à notre demande, alors nous agirons en conséquence conformément au Droit.

Nous rappelons qu’en l’an 2015,  le CMA avait  déposé une  plainte similaire pour les mêmes motifs contre Atmane Saadi Président de l’Association de la promotion de la langue arabe et le Procureur de tribunal de Tizi-Ouzou, l’a classée « sans suite ».

Le CMA dénonce par là même occasion avec force les pratiques de la  répression innommable  et les graves atteintes aux droits de manifester, de se réunir  et  de créer des Associations diverses indépendantes  et autres  syndicats autonomes.

P/CMA

La présidente  Kamira Nait Sid

Auteur
Kamira Nait Sid

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Destitution de Pedro Castillo : symptôme d’un Pérou ingouvernable

Destitué mercredi, Pedro Castillo est désormais en détention provisoire après sa tentative de « coup d'État ». S'il est le dernier, il n'est pas le premier chef d'État péruvien...

Les plus populaires

Commentaires récents