18 août 2022
spot_img
AccueilCommuniquéElections partielles des APC à Béjaia et Tizi-Ouzou : le 22 octobre

Elections partielles des APC à Béjaia et Tizi-Ouzou : le 22 octobre

Les conditions  de retrait des formulaires de souscription et légalisation des signatures individuelles au profit des listes de candidats pour l’élection des membres des assemblées populaires communales (APC), en prévision des élections partielles prévues le 15 octobre prochain dans six communes dans les wilayas de Béjaia et de Tizi-Ouzou ont été rendues publiques.

« Conformément au décret présidentiel N 22-266 du 18 Dhou El Hidja 1443 correspondant au 17 juillet 2022, portant convocation du corps électoral pour l’élection partielle des membres de certaines APC en date du 15  octobre 2022, le président de l’ANIE a rendu public l’arrêté N 003 du 18 Dhou El Hidja 1443 correspondant au 17 juillet 2022, relatif au formulaire de souscription et légalisation des signatures individuelles au profit des listes de candidats pour l’élection des membres de l’APC », note un communiqué de l’Autorité.

« Le retrait des formulaires de souscription des signatures individuelles est effectué auprès du représentant des pressentis candidats au sein des partis politiques et des candidats indépendants, juridiquement habilité, près de la délégation de wilaya de l’ANIE territorialement compétente, par  la présentation d’une lettre dans laquelle est déclarée l’intention de former une liste de candidats pour l’élection des membres de l’APC », relève la même source.

Afin de faciliter la légalisation des formulaires de souscription des signatures individuelles, l’arrêté rendu public par le président de l’ANIE a élargi la liste des personnes auxquelles a été attribuée la qualité d’officier public juridiquement habilité pour englober les Secrétaires généraux (SG) des communes ou tout employé délégué par ces derniers, les notaires, les huissiers de justice et les commissaires-priseurs ».

Cette procédure concerne également les traducteurs-interprètes officiels, les directeurs techniques et des affaires publiques, le directeur de l’administration locale, des élections et des électeurs (dans la wilaya d’Alger), les chefs de cabinets près les circonscriptions administratives, les chefs de services à la direction des techniciens et des affaires publiques, les chefs de daïras, les chefs de projets en ce qui concerne la wilaya d’Alger et les SG des daïras ».

- Advertisement -

« Les formulaires de souscription des signatures individuelles sont présentées, après légalisation auprès d’un officier public, au magistrat, président de la commission communale de révision des listes électorales dans la commune sise près du chef lieu de wilaya, avant que le président de la commission ne procède au contrôle et à la vérification des signatures et présentera, par la voie de conséquence, un procès-verbal (PV), dont une copie sera transmise au représentant de la liste de candidats juridiquement habilité ».

« La légalisation des formulaires de souscription des signatures individuelles au profit des listes de candidats pour l’élection des membres de l’APC est exempte des droits de timbre, des taxes d’inscription et des frais judiciaires », précise le communiqué.

La révision exceptionnelle des listes électorales du 20 au 28 juillet  

L’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a indiqué que la période de révision exceptionnelle des listes électorales pour les élections partielles prévues le 15 octobre prochain dans six communes dans les wilayas de Béjaia et de Tizi-Ouzou, s’ouvrira du 20 juillet au 28 juillet 2022.

« Conformément au décret présidentiel numéro 22-266 du 18 Dhou El Hidja 1443 correspondant au 17 juillet 2022, portant convocation du corps électoral pour l’élection partielle des membres de certaines APC en date du 15 octobre 2022, l’ANIE informe les citoyennes et citoyens que la période de révision exceptionnelle des listes électorales dans les communes concernées s’ouvrira du 20 juillet 2022 au 28 juillet 2022 », a précisé l’ANIE.

A cet effet, ajoute le communiqué, « les citoyens non inscrits sur les listes électorales, notamment ceux ayant dix-huit ans révolus le jour du scrutin, soit le 15 octobre 2022, doivent s’inscrire au niveau de la commission communale de révision des listes électorales dans la commune de leur résidence, placée sous l’autorité de l’ANIE ».

L’ANIE précise que les bureaux de la commission communale de révision des listes électorales « restent ouverts tous les jours de la semaine de neuf heures du matin jusqu’à 16h30, sauf les vendredis ».

Quant aux citoyennes et citoyens résidant à l’étranger et immatriculés auprès des représentations diplomatiques et consulaires algériennes, le communiqué indique qu' »ils peuvent demander leur inscription sur la liste électorale pour l’une des communes suivantes : la commune de naissance de l’intéressé, la commune du dernier domicile de l’intéressé, la commune de naissance d’un des descendants de l’intéressé, conformément aux dispositions de l’article 57 de l’ordonnance 21-01 du 10 mars 2021 portant loi organique relative au régime électoral ».

Avec APS

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

  1. Il n’y a pas de vote en Kabylie; ce sera une mascarade de plus qui ne changera rien à la vie dans la terreur des populations de ces communes. Le seul vote auquel aspirent les Kabyles est celui de l’autodétermination où chacun pourra exprimer librement son choix vis à vis de l’indépendance de la Kabylie.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

La rente à l’heure du bricolage institutionnel

Une fois la souveraineté recouvrée, l’Algérie va opter pour un régime autocratique à parti unique s’inspirant à la fois de la France gaullienne et...

Les plus populaires

Commentaires récents