3 octobre 2022
spot_img
AccueilCultureLe philosophe Jacques Bouveresse est mort

Le philosophe Jacques Bouveresse est mort

DISPARITION

Le philosophe Jacques Bouveresse est mort

Figure majeure de la philosophie française, Jacques Bouveresse est décédé dimanche 9 mai, à Paris, rapporte « Libération ». Il avait 80 ans.

L’ancien professeur au Collège de France et spécialiste de Ludwig Wittgenstein Jacques Bouveresse est décédé dimanche 9 mai à l’âge de 80 ans, à Paris, rapporte Libération.

« L’administrateur, l’assemblée des professeurs et toute la communauté du Collège de France apprennent avec une profonde tristesse le décès de Jacques Bouveresse, professeur émérite, titulaire de la chaire Philosophie du langage et de la connaissance de 1995 à 2010 », a indiqué l’institution dans un communiqué transmis à l’Agence France-Presse. « Ils rendent hommage à un professeur qui a profondément marqué le Collège de France par sa grande exigence intellectuelle et philosophique et par sa simplicité naturelle », a-t-elle ajouté.

Pour l’indépendance de la pensée

Originaire du Doubs, formé à l’École normale supérieure et docteur en philosophie, Jacques Bouveresse s’est passionné pour le philosophe autrichien Ludwig Wittgenstein (1889-1951), qui a approfondi les questions de logique et de langage.

- Advertisement -

Le philosophe français a ainsi introduit en France l’œuvre de Ludwig Wittgenstein, pour qui « la philosophie n’est pas une théorie mais une activité » visant à éclaircir les problèmes, et a également écrit sur les écrivains autrichiens Karl Kraus et Robert Musil, mais aussi sur le sociologue Pierre Bourdieu.

Lors d’années 1960 marquées par l’hégémonie du marxisme et du structuralisme dans le champ intellectuel, il a défendu la clarté, l’indépendance de la pensée et le débat démocratique et contradictoire. Il s’est intéressé par la suite à la philosophie des sciences, les mathématiques et la physique principalement.

Grand Prix de philosophie de l’Académie française

En 1995, Jacques Bouveresse a été élu au Collège de France et a intitulé sa chaire Philosophie du langage et de la connaissance. Depuis 2010, il était professeur honoraire de cette institution.

Le philosophe laisse derrière lui une œuvre majeure, qui a en effet exercé une influence considérable sur plusieurs générations de philosophes et qui devrait continuer dans les années à venir. Il a également reçu en 2019 le Grand Prix de philosophie de l’Académie française pour l’ensemble de ses ouvrages.

Jacques Bouveresse avait par ailleurs refusé la Légion d’honneur. En 2010, lorsqu’il est fait chevalier de Légion d’honneur, sans être consulté au préalable, le philosophe avait immédiatement réclamé l’annulation de cette distinction.

Auteur
Avec AFP

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Georgia Meloni et ses « pèlerins politiques »

Le 26 septembre dernier, c’est tout un continent qui cria et d’une voix vive : attention au retour de la peste grise italienne. Georgia...

Les plus populaires

Commentaires récents