8 février 2023
spot_img
AccueilCommuniquéLibye : l'Amazigh Brahim Zeghdoudi Nalouti assassiné

Libye : l’Amazigh Brahim Zeghdoudi Nalouti assassiné

Brahim Zeghdoudi Nalouti

Un des symboles du soulèvement de 2011 contre Kadhafi est assassiné. Brahim Zeghdoudi Nalouti, Amazigh originaire de la région de Lalut (Nalout), un des chefs de la Brigade des révolutionnaires de Tripoli, est assassiné, avec sa femme et son fils, ce mardi 15 février dans son domicile à Tripoli.

Brahim Zeghdoudi a été l’un des commandants militaires qui ont dirigé la guerre contre les troupes kadhafistes lors du soulèvement de 2011 et qui ont fait tomber le régime totalitaire.
Cet assassinat intervient dans un contexte où la Libye est menacée, encore une fois, par une déstabilisation où des conflits armés ne sont pas à exclure, suite à la désignation par le Parlement de Toubrouk, acquis à Haftar, d’un chef du gouvernement censé remplacer celui désigné à Genève en février 2021 suite au vote effectué dans le cadre du « Forum libyen du dialogue politique » coordonné par les Nations unies.
La Libye se retrouve ainsi aujourd’hui avec deux gouvernements. Dans ce contexte, le contrôle sécuritaire et militaire de Tripoli est primordial pour la partie qui veut prendre le pouvoir. Et c’est sans doute le chef de la « Brigade des révolutionnaires de Tripoli » qui est visé par cet assassinat.
Toutes mes condoléances à la famille du brave combattant de Lalut et à l’ensemble des Amazighs de Libye.
Awickin f Bṛahim Zeɣdudi n Lalut.
Massin Ferkal
ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

Comments are closed.

Les plus lus

La retraite a un âge en France, en a-t-elle en Algérie ?

 L’économie rentière est un gaspillage de richesses entouré de mots mais le vent emporte les mots et on voit le trou. L’économie de marché...

Les plus populaires

Commentaires récents