7 octobre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueL’OPEP contredit les chiffres de Sonatrach de juillet ?                

L’OPEP contredit les chiffres de Sonatrach de juillet ?                

OPEP

Cette organisation pétrolière (OPEP) a été toujours la source de référence des médias publics toute forme confondue. Ce sont les premiers qui traitent ses rapports mensuels surtout lorsqu’ils classent l’Algérie à la première place dans les découvertes des pays arabes.

Ces médias font aussi une lecture périodique à chacune des occasions lorsqu’ils évoquent les performances de Sonatrach. Pourtant, le rapport mensuel du mois d’août (01) pour les réalisations de juillet ne semble pas d’accord avec la production du mois de juillet donnée par l’instance concernée du secteur de l’énergie algérien.

Ainsi, lit-on à la page 48 de ce rapport que par la voie de la source secondaire de l’OPEP, l’Algérie aurait produit en deçà de son quota soit 1,020 million de barils par jour. Tandis que par l’envoi direct (direct communication), elle aurait dépassé son quota soit 1,040 million de barils par jour.

Il faut souligner que cette différence n’est pas négligeable par rapport au quota fixé lors de la 29e réunion ministérielle OPEP-non OPEP, tenue le 02 juin par visioconférence soit 1,039 million de barils jour. (02) En effet, selon l’OPEP, la production de juillet a chuté de -3 000 barils par jour par rapport à celle de juin et éventuellement 19 000 barils par jour par rapport au quota arrêté.

Même pour l’exportation de gaz, les chiffres restent contrariés

- Advertisement -

Le ministre de l’Energie Mohamed Arkab avait déclaré au début de juillet dernier  qu’en dépit de la forte demande du Gaz naturel liquéfié (GNL) dans le monde et notamment la partie européenne, « Sonatrach a pu au cours des derniers mois exporter des quantités de GNL sur le marché spot, profitant des prix contractuels élevés ».

Le ministre avait annoncé une production prévisionnelle du GNL pour l’année 2022 d’environ 22 millions de m3  (03) soit dans les alentours de 13 milliards de m3 en Gaz Naturel (GN). Or, la revue MEES qui livre hebdomadairement les chiffres sur des transactions du pétrole, du gaz et des produits pétroliers, dans le monde dans sa livraison du 12 août 2022 (04), fait un tout autre constat sur les exportations du GNL algérien.

Il est vrai, lit-on dans son analyse, que le géant algérien s’est préparé cette année pour un accès au marché du GNL avec l’expansion du port de Skikda. Avec donc une capacité de liquéfaction de 25,5 millions de tonnes/an, soit l’équivalent d’environ 32 milliards de m3 de GN ou 52,8 millions de m3 de GNL entre les deux unités de liquéfaction dont l’une à l’Ouest du pays (Arzew) et l’autre à l’Est (Skikda).

Il se trouve que malgré les prix records du gaz dans le mâché au comptant en Europe et celui asiatique durant l’hiver dernier, les contraintes contractuelles ne l’ont pas laissées l’occasion de  profiter de cette flambée des prix pour les raisons ci-après :

– Ses exportations contractuelles vers l’Europe ont représentées prés de 90% de sa production ;

– Les deux unités de liquéfaction ne travaillent pas à pleine capacité comme annoncées de 255  millions de tonnes /an de GNL, probablement à cause d’un manque de feed stock qui part par piping.

– Enfin, notent ces analyses que les exportations algériennes du GNL du premier semestre 2022, sont les plus faibles de ces 15 dernières années.

Donc, il est préférable que le management de Sonatrach « arrête » de matraquer l’opinion publique par l’annonce de chiffres d’affaire dont il n’a aucun mérite car entièrement dépendant de l’évolution des prix en fonction du contexte géopolitique de la crise ukraino-russe et de s’occuper d’augmenter la production tous produits confondus pour profiter et faire profiter le Trésor public de cette flambée des prix qui n’est qu’occasionnelle.

Rabah Reghis       
Renvois

(01)-https://momr.opec.org/pdf-download/                                                                                                                    (02)-https://www.aps.dz/economie/140613-opep-la-production-petroliere-de-l-algerie-augmentera-a-1-039-mbj-en-juillet#:~:text=Accueil-,OPEP%2B%3A%20la%20production%20p%C3%A9troli%C3%A8re%20de%20l%27Alg%C3%A9rie,%C3%A0%201%2C039%20Mbj%20en%20juillet&text=ALGER%2D%20Le%20ministre%20de%20l,1%2C039%20Mbj%20en%20juillet%20prochain. (03)-https://www.algerie-eco.com/2022/07/07/arkab-les-exportations-de-gnl-devraient-atteindre-22-millions-de-metres-cubes-cette-annee/

(04)-https://www.mees.com/search?q=algeria

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Coup d’Etat au Burkina Faso

Un groupe de militaires a annoncé vendredi à la télévision nationale du Burkina Faso la mise à l'écart du chef de la junte Paul-Henri...

Les plus populaires

Commentaires récents