1 février 2023
spot_img
AccueilPolitiqueNaima Salhi placée sous contrôle judiciaire pour propos racistes

Naima Salhi placée sous contrôle judiciaire pour propos racistes

 

Naïma Salhi

L’ex députée de la wilaya de Boumerdès, Naima Salhi a été placée sous contrôle judiciaire pour «diffamation» et «atteinte à l’unité nationale» par la juge d’instruction de la 1e  chambre près le tribunal de Chéraga, rapporte le quotidien El Watan.

La plainte des deux avocats, Abdelkader Houali et Sofiane Dekkal, et du militant politique Salim Chaït pour «incitation à la haine raciale», «appel au meurtre» et «atteinte à l’unité nationale» a finalement aboutit.

- Advertisement -

« Naïma Salhi a nié les faits qui lui sont reprochés en disant que ses déclarations visaient principalement les éléments du MAK, et a indiqué qu’elle n’a aucun problème avec les Kabyles » pouvait-on lire sur El Watan.

 

ARTICLES SIMILAIRES

18 Commentaires

Comments are closed.

Les plus lus

« Comment peut-on être Berbère ? amnésie, renaissance, soulèvements »

Vingt-deux experts du Maghreb et d'Europe s'associent pour produire un ouvrage de référence sur le fait berbère, ce très vieil ensemble de peuples du...

Les plus populaires

Commentaires récents