19 juillet 2024
spot_img
AccueilSportRabah Madjer attire la colère des responsables du football

Rabah Madjer attire la colère des responsables du football

Après ce match inutile face Rwanda

Rabah Madjer attire la colère des responsables du football

Éliminée piteusement par le sélection libyenne du championnat d’Afrique des nation (CAN des joueurs locaux) qui débute ce samedi au Maroc, l’équipe nationale version Madjer joue cet après midi une rencontre amicale face au Rwanda au stade d’El Menzah a Tunis.

Autant le dire de suite, ce match qui ne servira a rien, puisque cette sélection nationale des locaux ne disputera aucune compétition officielle avant le prochain CHAN prévu en 2020, en cas de qualification bien sûr. Pourquoi Madjer a-t-il programmé ce match en emmenant avec lui, en Tunisie, des joueurs qui ont atteint la trentaine ?

Dans ses déclarations à la presse, le sélectionneur national affirme vouloir voir certains joueurs locaux face à des adversaires africains et juger, par la même occasion, leur capacité a intégrer le sélection A. L’argument peut passer s’il avait opté pour de jeunes joueurs qui vont profiter de telles expériences internationales pour prétendre décrocher une place en sélection A.

- Advertisement -

Mais force est de constater que la composante actuelle du groupe choisi pour en découdre avec les Rwandais a montré toutes ses limites. Hormis un ou deux joueurs qui peuvent évoluer aux côtés des Mahrez, Brahimi ou Feghouli, les autres n’ont pas la niveau.

Beaucoup d’observateurs ne comprennent pas l’utilité d’une telle rencontre amicale. Le premier à s’en être offusqué publiquement n’est autre que l’ancien DTN, Kourichi. Pour ce technicien qui sait de quoi il parle, Madjer aurait dû sélectionner un maximum de joueurs qui composent la sélection des U21 qui entamera bientôt les éliminatoires pour les Jeux olympiques de 2020 au Japon. Autres critiques essuyées par Madjer concernant ses choix nous viennent de certains clubs comme la JS Saoura.

Le président de ce club s’étonne que Madjer ne fasse appel à aucun joueur de son équipe qui occupe pourtant la deuxième place au classement. Avant cela, d’autres présidents de clubs, à l’instar de Haddad Rebouh, ont moyennement apprécié le fait que le sélectionneur national convoque pas moins de six éléments pour un stage inutile, alors que la rencontre amicale prévue face aux Émirats arabes unis a été annulée.

Le courroux que Madjer soulève dans le milieu a d’ailleurs poussé certains membres du bureau fédéral à demander au boss de la FAF de convoquer le sélectionneur pour qu’il s’explique sur sa façon de gérer l’équipe nationale.

 

Auteur
R.S.

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents