7 décembre 2022
spot_img
AccueilMise en avantZeroual : les dérives c’est le peuple qui les corrige !

Zeroual : les dérives c’est le peuple qui les corrige !

Liamine Zeroual

Au-delà de la question du pourquoi que pose la sortie de Zeroual (81 ans) en cette période de célébration du soixantième anniversaire de l’indépendance, il est intéressant de relever quelques phrases clefs du message que notre ancien président a adressé au peuple. Donc à nous tous.

Quelques morceaux choisis :

« Aujourd’hui, plus que jamais, notre pays a besoin de tous ses enfants et de leur engagement afin de bannir à jamais les comportements néfastes du passé et de parachever l’édification d’un état moderne, digne des sacrifices de nos chouhadas et capable de faire face aux multiples défis et aux diverses menaces qui marquent notre siècle ».

De quels comportements néfastes et de quel passé parle donc notre Liamine national ? De la désignation par l’armée de chaque président, pour les comportements ? De la période Bouteflika uniquement, pour le passé ?

- Advertisement -

Est-il utile de rappeler à notre cher président que tout comme par le passé, le présent aussi est entaché de dérives dont il est inutile de dresser la liste sinon rappeler le fait que Tebboune est le président désigné par une seule personne, à savoir feu Gaïd Salah ? Et ce, à contre-courant de tout ce que le peuple réclame depuis des décennies : un président sorti des urnes et non des labos scabreux de la grande muette. Comment espérer quoique ce soit de constructif avec des désignations impérieuses de celui qui est censé présider à nos destinées ?

« Ces objectifs portés par de légitimes revendications populaires, ont été exprimés de façon massive le 22 février 2019, à travers un soulèvement pacifique et spontané de dizaines de millions de citoyennes et de citoyens »

Ah ça oui ! des dizaines de millions de citoyens ont scandé à tire larigot : -Les généraux à la poubelle, wa eldjazaïr teddi listiqlal !

Pour ne citer que ce slogan qui en dit long sur le ras le bol collectif du peuple qui voit à chaque fois sa révolution confisquée.

« Ce grand sursaut populaire a pu mettre fin aux grandes dérives du moment et a surtout redonné l’espoir à chacun d’entre nous de vivre un jour la concrétisation du rêve de nos glorieux chouhadas ».

Ya oueldi, laissons les chouhadas reposer en paix pour l’éternité au lieu de convoquer leur mémoire à chaque fois pour se donner un semblant de légitimité. Les morts ne rêvent pas, ils laissent aux vivants l’illusion de vivre libres à l’ombre bleue de leurs figuiers  !

« Plus que jamais, le peuple algérien est conscient de l’ampleur des défis et des menaces qui pèsent sur lui ».

Ama baâd ? on aurait bien aimé que notre ancien président développe davantage et pointe du doigt de façon explicite ces menaces qui pèsent sur nous et, partant, de celui de l’avenir du pays ! Cela faisant, nous nous retrousserions tous les manches pour les combattre !

Vous voulez vraiment d’une Algérie moderne avec un peuple en phase avec ses gouvernants ?

La réponse à cette question passe inévitablement par trois conditions nécessaires, et certainement suffisantes : 1) FLN au musée ; 2) ANP à la caserne ; 3) « Alif-Lla-wa-El-mim » à la mosquée ! En théorie, les choses sont simples ! Quant à la pratique, elle exige une deuxième république !

Qu’un ancien président s’exprime, c’est bien, c’est même très bien, mais sortir des sentiers battus d’énoncés vagues et généraux (n’y voyez surtout pas un jeu de mots malsain !) eut été nettement mieux pour les pessimistes et suspicieux endurcis que nous sommes !

Allah Ghaleb ! soixante années d’entourloupes au sommet, comment garder un tant soit peu d’optimisme pour ce pays dont les utopiste que nous sommes n’avons rêvé que le meilleur ?

Kacem Madani

ARTICLES SIMILAIRES

9 Commentaires

  1. Ce mec avait honte de parler en tamazight en publique quand il etait dictateur en chef au pouvoir. C’est vous dire combien il a de respect pour lui meme et son peuple. Nul sur toute la ligne.

  2. « Zeroual : les dérives c’est le peuple qui les corrige ! » Une énorme dérive que le peuple n’a toujours pas corrigée: la naissance aux forceps, sous votre règne, d’un Frankenstein moustachu et majoritaire quelques semaines à peine après sa naissance et très justement dénommé « Ara n’di » (se mettre plein les poches). C’est vrai que parfois, le silence est vraiment d’or. Profitez de votre retraite mon général et laissez le peuple corriger vos travers, ceux de vos prédécesseurs ainsi que ceux de vos successeurs dont ceux actuels nombreux et catastrophiques du binôme gériatrique aux commandes en ce 60è anniversaire de l’indépendance.

  3. Révérence gardée à l’ancien combattant Liamine Zeroual, qui eut l’honneur de diriger le pays en des temps difficiles, je ne puis, à l’entendre prêcher l’union et la concorde nationale, avant même que les graves, nombreux et profonds motifs de discorde n’aient eus le moindre début de solution, me fait penser à cette caricature féroce de la convocation des Etats- Généraux français en 1787, représentant Louis XVI en singe-cuisinier qui, le couteau à la main, s’adresse à une basse-cour, pour lui demander de choisir à quelle sauce elle allait être mangée.
    Mais nous ne voulons pas du tout être mangés, répondit la volaille, en chœur!
    Là, vous sortez de la question, leur intima, fermement, le singe-cuisinier!

  4. Zeroual ne peut pas condamner le même système qui l’a mis lui , Tebboune et tous les pseudo présidents qui ont régné sur la pays ! Non , il ne peut pas cracher dans la soupe !!

  5. Ce Zeroual fait partie du serail. Il est intouchable comme les Chaouis qui dirige le pays. Désolé! c’est un fermé Maaza Wala Tarat et puis le pauvre qui dirige Batna qui nous donne des leçons. Qu’il aille se faire soigner son l’Alzeimer chez sa Tata la Tour eiffel comme chaque général. Que le diable l’emporte.

  6. les dérives c’est le peuple qui les corrige … Sans blague!

    Ce serait tout à fait exact. Mais dans le contexte où le Peuple d’Algérie dispose de tous les moyens politiques et institutionnels, oui, cela parait possible en effet. C’est même vérifiable dans maints pays étrangers.

    Mais M. Zeroual sait parfaitement qu’en Algérie les quelques personnes qui justement proposent des solutions, émettent des idées et font des critiques constructives, ces citoyens sont immédiatement mis en détention ou accuser de terrorisme.

    Il est vrai que monsieur Zeroual n’a pas jugé bon de consulter la énième Constitution qui a été proposée au Peuple en janvier 2020 et n’en n’a pas fait l’analyse. En effet, la nouvelle loi fondamentale maintient le caractère présidentialiste du régime et élargit les prérogatives de l’armée, pilier du pouvoir. Il n’est peut être pas très au courant que le régime algérien est devenu hyper présidentiel où le chef de l’Etat décide, ordonne, prescrit, décrète, commande… Il suffit de lire les communiqués des conseils des ministres.

    Le Peuple ne peut corriger les dérives que si celui-ci dispose de moyens de disposer des libertés fondamentales et en particulier la liberté d’expression, la liberté de réunion , la liberté de conscience, un état de droit et une presse libre. Ces libertés n’ont aucune existence concrète en Algérie, même si sur le papier elle sont inscrites. Car chacun sait que les juges de M. Tebboune savent parfaitement criminaliser les opinions divergentes et dissidentes à travers des chefs d’inculpation improbables. M. Zeroual, « l’ancien combattant » comme dit l’autre a semble-t-il perdu sa foi en la république.

    « Ce grand sursaut populaire a pu mettre fin aux grandes dérives du moment et a surtout redonné l’espoir à chacun d’entre nous de vivre un jour la concrétisation du rêve de nos glorieux chouhadas « . Revoilà les grandes envolées lyriques et hypocrites que j’entends depuis mes 22 ans par tous ces bonimenteurs dont quelques uns sont en prison actuellement et qui à l’époque de leur gouvernance ont évoqué le passé pour mieux gruger, au présent, le Peuple.

    Oui, en effet, la devise de notre pays est « Par le Peuple et pour le Peuple ». Mais cela fait bien longtemps qu’ on l’a oubliée. Et surtout qu’on ne l’explique plus dans nos classes, à nos jeunes générations comme dans mes premières années d’enseignement.

    D’autant qu’on risquerait de finir en prison.

    « Plus que jamais, le peuple algérien est conscient de l’ampleur des défis et des menaces qui pèsent sur lui », nous dit-il. Encore et toujours de belles paroles qui flattent et qui cachent une pensée incapable d’appréhender les problèmes vitaux actuels et futurs que les générations prochaines vont devoir affronter à cause de personne qui n’ont pas le courage ou par intérêts de procéder aux réformes de ce pays.

  7. Yakhi tmaskhira ; Mr » seroual bla hzem  » sort de sa tanière pour rien dire . Il s’adresse au peuple qui pendant plus de trois ans à fustigé un régime militaire sur ses dérives ; dont il faisait partie . La moindre des choses c’est se taire . Car le peuple algérien n’a pas besoins de quémandeur . Profite des bienfaits de tes semblables et de tes passes droits. Je te pose une question simple : Vue ton âge , à la veille de ton départ dans l’autre mon monde ; toi mon gènèrale ; courageux , témèraire lève toi et sort de ton confort ; pour tenir tête à cette mafia prends la tête du HIRAK . Au lieu de culpabiliser le petit peuple ; allez chiche ; utilise le nif des vraies chaoui comme Si El-Houes . Azoul oula nazoul . Tanmirth aux chaoui ahrar .

  8. Je revient vers toi Mr « seroual bla hzem  » . Tu mets ta tenue tes galons tu prends la tête du hirak pour corriger les dérives du régime . Tu dois d’abord exigé la libération des prisonniers politiques . leurs réabilitation , et réparation des préjudices . Aya koun arguez mets tes recommandations au peuple en pratique . Quand en fait une sortie hasardeuse ,il faut assumer . Un militaire doit prendre ses responsabilités . Pour gagner une bataille ou une guerre il faut être stratège . Mon génèrale ; vous êtes dans l’obligation de prendre la tête des troupes. Prend exemple sur la Kahina . Malheureusement j’ai aucune illusion sur ta rojla . AZOUL aux chaoui ahrar .

  9. Mais de quel peuple parle Zeroual,celui auquel il a largement contribué à la « talibanisation » ou celui sorti par millions un certain 22 février 2019 pour dire non à la dictature arabo-islamiste imposée par les tenants de « taghenant » malgré son fiasco…Allez savoir!!!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Rencontre avec Salem Chaker le 7 décembre à Paris

Salem Chaker intervient dans le séminaire mensuel du Lacnad (Inalco) le 7 décembre 2022 ; il sera question de son ouvrage "Berbères aujourd’hui. Kabyles et...

Les plus populaires

Commentaires récents