20 juillet 2024
spot_img
Accueil360°Arbitraire : Koucili Benyahia et Hachemi Djijel lourdement condamnés

Arbitraire : Koucili Benyahia et Hachemi Djijel lourdement condamnés

Koucili Benyahia et

Les détenus d’opinion, Koucili Benyahia et El Hachemi Djijel, ont été condamnés aujourd’hui, 1er mars 2023, par le tribunal de Bordj Bou Arréridj, à 06 ans de prison ferme et à 100 000 dinars d’amende pour le premier ainsi qu’à 03 ans de prison ferme et à 100 000 dinars d’amende pour le second.

Le parquet avait requis 20 ans de prison ferme pour Benyahia et 08 ans de prison ferme pour Djijel. Voilà ce que prévoit la nouvelle Algérie de Tebboune et ses mentors. La prison.

Terrible arbitraire qui a court en Algérie. Ce mercredi 1er mars, encore, la main des juges n’a pas tremblé devant les jeunes activistes. Ils ont condamné pour l’exemple et faire trembler les esprits libres.

Le report 24 octobre 2022, de l’examen par la chambre d’accusation près du tribunal de Bordj Bouareridj du dossier du détenu d’opinion, Benyahia Koucili, à la date du 07 novembre 2022.

- Advertisement -

Il a été placé en février 2022 en détention provisoire, une décision ordonnée par le juge d’instruction près du tribunal de Bordj Bou Arreridj.

Les dossiers des détenus d’opinion, Benyahia Koucili (non-détenu pour ce dossier) et Anis Bouaichi, ont été plaidés le 18 janvier 2023, devant la chambre d’accusation près de la cour d’Alger.

Benyahia Koucili, originaire d’Adrar N Sidi Idir, commune de Djaafra, est à la prison d’Ain Soltan, à Bordj Bouareridj. Anis Bouaichi est à la prison de Koléa, wilaya de Tipaza.

Le détenu d’opinion, Koucili Benyahia, a été entendu 09 novembre 2022 dans le fond, dans un autre dossier, par le juge d’instruction près du tribunal de Sidi M’hamed.

En vrai, disons-le ici nettement toutes les accusations qui visent les activistes sont des tapis de mensonges. Un jour où l’autre,  la vérité finira par triompher.

L. M./CNLD

 

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents