27 janvier 2023
spot_img
AccueilMondeBurkina : Arbinda choquée par l'enlèvement d'une 50 de femmes

Burkina : Arbinda choquée par l’enlèvement d’une 50 de femmes

La population d’Arbinda, dans le nord du Burkina Faso, est toujours sous le choc après l’enlèvement d’une cinquantaine de femmes par des hommes armés, les jeudi 12 et vendredi 13 janvier. Deux groupes de femmes parties chercher de l’eau et cueillir des plantes ont été kidnappées. Quatre d’entre elles ont pu échapper à leurs ravisseurs et regagner la ville pour donner l’alerte. C’est la première fois qu’Arbinda est confrontée à un tel phénomène. La commune est complètement confinée ce lundi 16 janvier.

« Tout le monde est sous le choc et personne ne sort », confie à RFI, ce matin, un représentant de la société civile d’Arbinda. La ville est traumatisée par cet enlèvement massif. Un habitant témoigne. Sa cousine a été enlevée et il a pu s’entretenir avec l’une des femmes qui a pu échapper aux ravisseurs :

À Arbinda, en tout cas, c’est la première fois, parce que d’habitude, on ne parle pas d’enlèvement de femmes.

Dans un communiqué publié ce matin, le gouverneur de la région du Sahel assure que des recherches sont en cours. Les habitants, eux, réfléchissent à organiser, à l’avenir, des escortes de VDP, les volontaires pour la défense de la patrie, afin de protéger les femmes en dehors de la ville. Car Arbinda étant sous blocus, ses habitants ne peuvent se priver des cueillettes à l’extérieur pour se nourrir. RFI

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Atteintes répétées aux libertés : le FFS sort enfin de son silence

  LE FFS sort enfin de son silence pour dénoncer, dans un communiqué  signé par son premier  secrétaire national,  les atteintes récurrentes aux libertés publiques...

Les plus populaires

Commentaires récents