13 juin 2024
spot_img
AccueilCommuniqué12 ans de prison ferme requis contre l'ancien ministre Abdelmalek Boudiaf

12 ans de prison ferme requis contre l’ancien ministre Abdelmalek Boudiaf

Abdelmalek Boudiaf

Le procureur de la République près le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a requis, mercredi, une peine de 12 ans de prison ferme contre l’ancien ministre Abdelmalek Boudiaf, poursuivi avec 18 autres accusés pour corruption.

12 ans de prison sont requis contre l’ancien ministre de la Santé sous Bouteflika. Des peines allant de 4 à 5 ans de prison ferme ont été également requises contre l’épouse de Abdelmalek Boudiaf et deux de ses enfants pour recel et dissimulation intentionnelle de sources de fonds illicites, blanchiment d’argent, abus de fonction et obtention d’indus avantages.

Dans le cadre de la même affaire, le procureur de la République a requis des peines allant de 3 ans à 5 ans de prison ferme contre des hommes d’affaires poursuivis pour obtention d’indus avantages.

Abdelmalek Boudiaf est poursuivi pour enrichissement illicite, blanchiment d’argent et recel dans le cadre d’un groupe criminel, outre l’octroi d’avantages injustifiés lors de la conclusion de contrats de marchés et abus de fonction lorsqu’il était ministre de la Santé (de septembre 2013 au 25 mai 2017), et en tant qu’ancien wali d’Oran et de Constantine.

Avec APS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

La bourde de Nathalie Saint-Cricq sur France2

Nathalie Saint-Cricq fait partie de cette légion d'analystes faiseurs d’opinion qui professent pour leur clan sur les chaînes publiques. Ici c’est pendant le journal...

Les derniers articles

Commentaires récents