2 octobre 2022
spot_img
AccueilChronique5 généraux accusés de corruption ! Le juge doit avoir un souci...

5 généraux accusés de corruption ! Le juge doit avoir un souci de calculette

COUP DE GUEULE

5 généraux accusés de corruption ! Le juge doit avoir un souci de calculette

Dans une publication sur Facebook, j’avais publié le salaire moyen d’un général en France, entre 6 000 et 8000 euros, en brut, soit une rémunération nette inférieure. Bien sûr, j’avais tenu compte des premiers échelons dans le grade et sans compter les avantages, souvent assez substantiels, j’en conviens.

Je reçus des réponses estomaqués d’Algériens qui baignaient dans les fantasmes quotidiens en milliards lorsqu’on parle de gens importants, sans oublier qu’ils sont parmi les derniers à compter en  centimes de dinar, ce qui rajoute à l’énormité des sommes.

Dans mon post, j’avais prétendu que Gaȉd Salah était tombé sur ces chiffres et qu’il avait été foudroyé d’apoplexie. Vous rendez vous compte, avec un simple calcul très approximatif des biens « visibles », d’eux-mêmes et de leur progéniture, il faudrait quatre siècles pour pouvoir se les offrir. Et je ne parle que du « visible ». Ces quatre siècles, il faudrait ensuite pouvoir les vivre sans se nourrir, sans acheter le moindre vêtement, se chauffer ou voyager. Car autrement, il faudrait bien mille ans pour les totaliser.

- Advertisement -

Ces chiffres sont pourtant tout à fait dans la norme de n’importe quelle estimation faite par n’importe qui, juste avec des données facilement consultables. Alors, je m’interroge sur la calculatrice des juges qui arrivent au chiffre incroyablement ridicule de cinq généraux accusés de corruption.

La caste militaire a engrangé depuis 1962 l’équivalent du PIB de nombreux pays africains pour au moins deux décennies. Une simple constatation par des additions, des soustractions et des divisions à la portée d’un élève de CM2 et le chiffre de 6 serait contredit, même par le moins doué de la classe.

Chacun l’aura compris, tout cela n’est qu’un énième règlement de comptes entre les loups, il y en eut tant d’autres, même durant l’époque feutrée des colonels. J’ai rédigé au moins quatre articles en vingt ans portant le même titre « Les loups se battent entre eux mais ne se dévorent jamais ».

Si les juges ont trouvé les preuves pour cinq généraux, c’est donc qu’ils peuvent recouvrer la vue pour des centaines d’autres officiers, ministres, leurs familles et leurs amis. Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement.

Qu’on nous laisse donc tranquille avec la bataille de ces assoiffés d’argent, de pouvoir et de sang. Ce n’est pas notre monde ni même notre humanité. Les tribunaux et prisons ne suffiraient pas à loger cette armée de corrompus, même en réquisitionnant toutes les casernes du pays. Car aux militaires, il faudra associer les juges et les milliardaires offshore, en tout une population immense à loger.

Et pourtant, il faudra le faire, ce sera fastidieux mais absolument nécessaire pour amorcer un avenir algérien débarrassé de l’odeur pestilentielle de la corruption en treillis. Des handicapés, des mères isolées et bien d’autres personnes fragiles attendent ce patrimoine immobilier immense pour un refuge républicain, quelle que soit la destination des biens.

Une villa au Club des Pins comme centre de loisirs pour handicapés, c’est une idée, non ?

Auteur
Boumediene Sid Lakhdar, enseignant

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Rabah Belamri : 27 ans déjà

Rabah Belamri nous a quittés le 28 septembre 1995. Une éternité. Cet écrivain prolifique a eu plusieurs cordes à son arc. Poète : Le galet...

Les plus populaires

Commentaires récents