21 juin 2024
spot_img
Accueil360°Affrontement entre jihadistes et rebelles touaregs au centre du Mali

Affrontement entre jihadistes et rebelles touaregs au centre du Mali

Des affrontements ont opposé un groupe jihadiste aux rebelles touaregs, vendredi dans le centre du Mali. Bilan : entre sept et quinze morts selon les sources.

Les affrontements ont opposé les jihadistes du groupe de soutien aux musulmans et à l’islam (Jnim) de Iyad Ag Ghaly aux combattants du Cadre stratégique permanent (CSP-PSD), la rébellion dont le fief fut un moment la ville de Kidal avant que l’armée malienne ne reprenne le contrôle de cette bourgade avec le soutien des mercenaires du groupe russe Wagner.

La bataille s’est déroulée dans le centre du Mali, dans un secteur communément appelée la forêt du Wagadou, située non loin de la frontière avec la Mauritanie. Donc étrangement les rebelles touaregs sont bien loin de leur fief de l’Azawad. Le bilan varie de sept à plus d’une quinzaine, selon nos différentes sources.

Des observateurs de la situation malienne admettent avoir été surpris. Car sur le terrain, ces belligérants ont le même adversaire, l’armée malienne. En outre, on soupçonnait l’existence de passerelles entre eux. « Ce sont de vieilles divergences qui apparaissent », explique un fin connaisseur de la région.

En effet, il y a entre ces deux groupes une rivalité pour contrôler des zones dans le centre du Mali. Mais il existe une autre divergence importante : la rébellion, dont une aile est indépendantiste, après avoir été défaite par l’armée malienne dans la ville de Kidal, chercherait des voies pour mener le combat vers le sud du Mali. Or les jihadistes du Jnim ont une autre ambition : l’application de la charia sur tout le territoire malien. D’autres affrontements sont à redouter. Une leçon à retenir de cet affrontement : le fait que les touareg du CSP s’enfoncent aussi loin à l’intérieur du Mali prouve au moins que ces derniers ne sont pas en fuite en Algérie, mais demeurent bien sur le territoire malien et continuent à se battre aussi bien contre l’armée malienne et les terroristes du JNIM.

- Advertisement -

Les affrontements armés entre l’armée malienne et les Touareg de l’Azawad ont repris au début de l’automne dernier après que la junte militaire a décidé de rompre les accords signés sous le patronage de l’Algérie en 2015.

L.M/Rfi

3 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents