9 février 2023
spot_img
Accueil360°Alger-Marseille : 1er ferry depuis la suspension des traversées

Alger-Marseille : 1er ferry depuis la suspension des traversées

EXPRESS

Alger-Marseille : 1er ferry depuis la suspension des traversées

Un ferry français a appareillé lundi d’Alger à destination de Marseille, dans le sud de la France, assurant la première liaison maritime pour le transport de passagers entre les deux pays depuis la suspension des traversées en raison de la pandémie de Covid-19.

Le « Danielle Casanova » de la compagnie privée Corsica Linea a quitté le port d’Alger à 15H10 locales (14H10 GMT), avec 970 passagers et 427 véhicules à bord, a précisé à l’AFP la capitainerie du port.

D’une capacité de 2.400 passagers et pouvant embarquer jusqu’à 700 véhicules, le ferry était arrivé vide à Alger à 07H00 locales (06H00 GMT) en provenance de Marseille.

Il est attendu dans la cité phocéenne mardi à la mi-journée.

- Advertisement -

Tout au long de la matinée, le navire a embarqué des expatriés et des Algériens résidant en France, bloqués en Algérie depuis près de trois mois par les restrictions de déplacements dues à la crise sanitaire, ont constaté des journalistes de l’AFP.

« Je suis bloqué en Algérie depuis plus de trois mois. J’ai dû séjourner durant toute cette période dans un hôtel de la capitale », raconte à l’AFP Mustapha, un Franco-algérien de 49 ans établi à Lyon (sud-est de la France).

« J’attends ici dans l’espoir de pouvoir monter a bord du bateau. Les billets se vendent en sous-main », assure-t-il.

Afin de respecter les normes sanitaires et les règles de distanciation, la Corsica Linea n’a vendu que des places en cabines, dans lesquelles les passagers seront confinés pendant la traversée, selon une source portuaire.

Restaurants et bars à bord resteront fermés mais l’équipage a distribué aux passagers des sandwiches et des boissons.

Le « Danielle Casanova », mis en service en 2002, doit assurer deux dessertes similaires dimanche et mardi prochains, selon la capitainerie. D’autres liaisons sont envisagées dans la première quinzaine de juin.

Auteur
AFP

 




ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

La perte de soi et l’espoir en soi dans « Les lumières de l’ombre » d’Iris

De l’encre noire pour prévenir et beaucoup d’espaces blancs – pour ne pas dire transparents – pour assainir dans ce recueil de réflexions et...

Les plus populaires

Commentaires récents