29 juin 2022
spot_img
AccueilChroniqueAvec quelle main applaudira Bouteflika ?

Avec quelle main applaudira Bouteflika ?

FOOTAISES de Meziane Ourad

Avec quelle main applaudira Bouteflika ?

Gadri, Malinka, Ulla, Styna et d’autres…Ils sont nombreux, originaires de plusieurs de plusieurs pays du monde, à avoir célébré Matoub Lounes sur toutes les scènes de la planète. Dans toutes les langues.

Matoub Lounes a été assassiné au cœur de la coupe du monde 1998 qui se jouait en France. Un pays où, à l’instar de millions d’Algériens – les statistiques officielles n’en savent ni ne disent rien -, il vivait.

Cette année là, l’Algérie n’était pas qualifiée. Souvenez-vous du drame !! Paris est la ville « algérienne » la plus peuplée au monde après Alger!  L’Algérie face à la France au stade de Saint-Denis aurait joué à domicile…

- Advertisement -

Les mémoires étaient encore trop vives. Peut-être valait-il mieux que les Verts ne viennent pas mettre le feu à Paris ?

Matoub féru (fou ?) de foot s’en foutait. Il savait que l’équipe tricolore était infiltrée par ses ancêtres. Il y avait de l’ADN kabyle dans le corps de l’équipe de France : Zidane. C’est une équipe qu’on a proclamée « blanc, black, beur » qui a soulevé le trophée cette année-là. Sur les Champs-Elysées, la Canebière, la Promenade des Anglais, les Quinconces, le drapeau algérien mêlé au français a déferlé. Les amours contrariées restent des amours.

Quoique voudraient les gouvernants des deux pays, la France et l’Algérie, qui jouent les prolongations dans la défiance, la méfiance et les atermoiements, dès le coup d’envoi de l’édition 2018, le 14 juin à 17h00, le cœur des Algériens d’ici et de là-bas s’emballera. 

Au pays mortifié par le minable parcours des Verts, on cherchera des parents à applaudir.

En France, lorsque l’Algérie se retrouve en phase finale, il n’y a pas photo. Les Français fêtent l’Algérie même s’ils ne manquent jamais de rappeler que les joueurs de notre pays viennent des centres de formation des clubs hexagonaux.

France-Algérie, quelle famille recomposée ! Combien de couples et donc d’enfants mixtes comptent les deux pays ?

De Bentifour à Feghouli, de Mekhloufi à Mahrez, combien de kilomètres, d’heures, de coupes, de rires et de larmes y a-t-il eu ? 

Matoub est mort sans avoir vu Zidane soulever la coupe du monde, il y a deux décennies. Zidane reste bien vivant mais il n’a jamais entendu Matoub dire le pays de son père sur une scène française. 

Qu’à cela ne tienne ! Le football et la musique, ces poésies si réconfortantes, s’apprêtent à nous emmener vers un beau voyage dans quelques jours.

Ils nous invitent, malgré tous les cahots qui secouent la planète, entre autres la Russie où vont se dérouler les festivités, à demander « pouce ! »

L’Arabie saoudite, l’Iran, la Corée du nord… bourreaux et victimes sont conviés au pays de Lénine et de Gorki. De Staline et de Soljenysine.

Parents disais-je. Supportons, puisque l ‘Algérie n est plus qu’un sparring-partner des équipes qualifiées, la France, le Maroc, la Tunisie et pourquoi pas l’Egypte ? 

Pourquoi pas tous les pays africains ?

Pourquoi tout simplement pas le football ? 

Reste une question : Avec quelle main applaudira Bouteflika ? 

Auteur
Meziane Ourad

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

La Cour suprême des États-Unis et l’avortement, 50 ans de régression

Après l’arrêt abrogeant la loi de l’État de New-York interdisant le port des armes dans les lieux publics sans autorisation, ce qui confirme l’interprétation...

Les plus populaires

Commentaires récents