today-is-a-good-day
27 février 2024
spot_img
Accueil360°Batna : le nouvel Arsène Lupin dit "Chinoui" sous les verrous

Batna : le nouvel Arsène Lupin dit « Chinoui » sous les verrous

Il a fait du chantage à de nombreuses personnalités

Batna : le nouvel Arsène Lupin dit « Chinoui » sous les verrous

La brigade de lutte contre les crimes électroniques auprès de la police judiciaire relevant de la sûreté de Batna a eu à se pencher sur une affaire liée à un chantage avec menace de publication d’images compromettantes sur les réseaux sociaux dont la victime n’est autre qu’un commerçant à la ville de Batna.

Selon nos sources d’informations, le prévenu, répondant aux initiales M. K. dit Chinoui, (35 ans) ainsi que trois autres individus (son frère, un ami et une jeune fille de 26 ans) ont été arrêtés suite à une plainte déposée par un commerçant menacé et victime de chantage.

Le nouveau Arsène Lupin de la ville de Batna, connu sous le pseudo de Chinoui, a semé la terreur, ces dernières années, auprès de plusieurs personnes piégées, déstabilisant leur situation familiale, sociale et professionnelle. M K dit Chinoui,agissait avec la complicité de plusieurs jeunes filles. Sa méthode est classique. Il attirait ses victimes – essentiellement des cadres, directeurs, personnalités politiques, hommes d’affaires et autres – en utilisant comme appât une jeune fille. Aguichée par le charme et l’insistance de la fille la victime est attirée dans un logement appartenant à Chinoui. Mais comme l’indélicat ne fait pas les choses à moitié, il avait au préalable truffé les lieux de petites caméras un peu partout dans l’appartement de telle sorte à ne pas rater les ébats de sa victime. Le reste est l’affaire de la fille. Des élus et hommes d’affaires seraient tombés dans le piège.

- Advertisement -

Chinoui détenait des cartes mémoire de tous rendez-vous intimes. Avec ses preuves scabreuses, il ne lui restait qu’à menacer ses victimes, exigeant d’elles des sommes faramineuses au risque de les voir divulguer sur les réseaux sociaux. Nombre de pontes locales sont tombées dans ce piège. Et le commerçant qui a porté plainte a lui aussi subi ce chantage. Chinoui lui aurait exigé 100 millions de cts. Mais il n’a pas cédé.

Suite à le dépôt de plainte, le commerçant a dû collaborer avec les policiers, en faisant semblant de céder au chantage. La victime a remis à Chinoui une somme d’argent de 200 000 dinars préalablement identifiée contrôlée par la police (numéros de billets). Ce qui a permis de prendre Chinoui en flagrant délit. 

Les activités scabreuses du surnommé Chinoui qui ont provoqué la terreur chez plusieurs personnalités locales ont pris fin mercredi à Batna . 

Le mis en cause a été placé en garde à vue, à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les tenants et les aboutissants de cette affaire, indique un communiqué. Les personnalités enregistrées devront sans doute souffler… Affaire à suivre

Auteur
Abdelmadjid Benyahia

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici