7 février 2023
spot_img
AccueilSportCAN 2022 : la Guinée équatoriale élimine le Mali

CAN 2022 : la Guinée équatoriale élimine le Mali

Epatante Guinée équatoriale ! Elle a réussi à piéger le Mali en s’imposant aux tirs au but (6-5) au terme d’un match qui s’est conclu sur un bien triste 0-0. Le Nzalang Nacional valide son ticket pour les quarts de finale où il retrouvera le Sénégal le 30 janvier.

La Guinée équatoriale est l’invité surprise des quarts de finale de cette CAN 2022. Après un match de haute facture entre la Côte d’Ivoire et l’Égypte qui s’est conclu par une victoire des Pharaons aux tirs au but ce mercredi, on espérait assister à une rencontre au moins aussi emballante entre le Mali et la Guinée équatoriale au stade de Limbé. Force est de constater que ces espoirs auront rapidement été douchés.

Dans un match terne avec beaucoup de ratés, les deux équipes avaient montré un jeu quelque peu décousu. Elle se disputaient pourtant le dernier ticket disponible pour les quarts de finale de cette CAN. C’est finalement la Guinée équatoriale qui a arraché la qualification et affrontera le Sénégal au stade Ahmadou-Ahidjo de Yaoundé le 30 janvier prochain, au terme d’un match qu’elle a subi presque du début à la fin et où le Mali n’a jamais réussi à concrétiser sa domination.

Penalty annulé par la Var

Dans une première période où aucune des deux équipes ne s’est réellement montrée dangereuse, tant par leur maladresse devant le but que par leurs approximations techniques, les Aigles du Mali ont toutefois laissé entrevoir leur supériorité face à des Équato-guinéens pas avares d’efforts mais trop limités dans le jeu pour vraiment inquiéter la défense malienne.

- Advertisement -

Cette domination stérile des hommes de Mohamed Magassouba a toutefois bien failli se traduire par une ouverture du score quand Moussa Doumbia s’est écroulé dans la surface équato-guinéenne et que l’arbitre a désigné plutôt logiquement le point de penalty (33e). La joie des Maliens sera finalement de courte durée puisqu’après visionnage de la Var, le Gambien Bakary Papa Gassama a décidé de revenir sur sa décision.

Au retour des vestiaires, les Aigles sont revenus sur le terrain avec des intentions un peu plus franches mais la réussite a continué à leur filer entre les doigts. Particulièrement agressifs sur le porteur du ballon, les Équato-guinéens ont souvent bénéficié de la clémence de l’arbitre malgré des interventions parfois très limites. De son côté, Iban Edu, le teigneux attaquant équato-guinéen, a eu beau se démener sur le front de l’attaque, les hommes de Juan Micha Obiang Bicogo n’ont jamais été en mesure de s’offrir une occasion de but digne de ce nom.

Le piège se referme sur le Mali

Après une énorme occasion malienne pour Mohamed Camara qui a envoyé le ballon largement au-dessus du but vide de Jesus Owono (57e), les 15 dernières minutes du temps réglementaire se sont résumées à un attaque défense en faveur des Aigles. Bissouma, Djenepo, Haidara ou encore Koné ont beaucoup donné mais le verrou du Nzalang Nacional va tenir tout le long du match et jusqu’à la fin d’une prolongation insipide, où les deux équipes, à bout de forces, ont été incapables de faire la différence.

C’est donc aux tirs au but que le piège s’est finalement refermé sur le Mali. Emilio Nsue avait pourtant grandement facilité la tâche aux Maliens en loupant le premier tir au but équato-guinéen, mais ils n’ont pas su en tirer profit. Masadio Haidara et le capitaine Hamari Traoré ont loupé leur tentative avant qu’Ibrahim Mounkoro ne remette les deux équipes à égalité en stoppant le tir de Pablo Ganet. C’est finalement, la Guinée équatoriale qui reprendra l’avantage, grâce à un arrêt de Jesus Owono face à Falaye Sacko. La Guinée équatoriale réalise le coup parfait au terme d’un match à oublier pour les Aigles du Mali. Avec RFI

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Bejaia : aggravation de la peine de Fouad Ouicher

Le parquet près de la cour de Béjaïa a requis l'aggravation de peine à l'encontre de Fouad Ouicher, qui a été condamné en première...

Les plus populaires

Commentaires récents