13 août 2022
spot_img
AccueilSportCAN 2022 : le Burkina Faso écarte la Tunisie et se qualifie

CAN 2022 : le Burkina Faso écarte la Tunisie et se qualifie

Le Burkina en demi-finale

Le Burkina Faso a obtenu son ticket pour les demi-finale de la CAN. Opposé aux Aigles de Carthage à Garoua, samedi 29 janvier en quarts de finale de la CAN 2022, les Etalons l’ont emporté grâce à un unique but signé du jeune Dango Ouattara (1-0). Le Burkina Faso est de retour dans le dernier carré et attend le Sénégal ou la Guinée équatoriale.

Alors que leur pays est en proie à un coup d’Etat, les joueurs du Burkina ont réalisé un exploit en éliminant la sympathique Tunisie par 1 à 0.

Les revoilà ! En 2017 au Gabon, lors de leur dernière phase finale de Coupe d’Afrique des nations, les Burkinabè s’étaient hissés jusqu’en demi-finales (battus par l’Egypte, ils avaient dominé ensuite le Cameroun dans le match pour la troisième place). Cinq ans plus tard, les joueurs du Pays des hommes intègres sont de retour au même niveau.

Samedi 29 janvier, pour leur quart de finale à Garoua, ils avaient face à eux la Tunisie, tombeuse au tour précédent du Nigeria, un favori de cette CAN 2022. « Une grosse équipe », nous avait confié le sélectionneur vendredi. Mais Kamou Malo avait aussi bien ajouté que le Burkina Faso avait « des arguments à faire valoir », et que tous les ingrédients étaient réunis pour « rendre la fête belle ». Il avait raison.

Dango Ouattara libère les siens

- Advertisement -

Comme redouté, les Etalons étaient privés au coup d’envoi de deux joueurs majeurs car diminués physiquement par des blessures musculaires : le capitaine Bertrand Traoré, remplaçant, et le vice-capitaine Issoufou Dayo, absent de la feuille de match. Deux coups durs, certes, mais pas de quoi mettre à mal la motivation d’une équipe qui a dû composer avec de nombreuses indisponibilités pour cause de Covid-19 en début de compétition.

Durant la première période, le Burkina Faso a légèrement dominé et s’est procuré quelques occasions, tandis que les Tunisiens répondaient par la patte de Wahbi Khazri sur coup franc et par Seifeddine Jaziri, qui a bien failli profiter d’une relance nonchalante d’Edmond Tapsoba. C’est au crépuscule des 45 premières minutes que la Tunisie a craqué.

Sur un ultime contre, Ibrahim Touré a lancé Dango Ouattara en profondeur. Le Lorientais a résisté au retour d’Oussama Hadadi, crocheté les défenseurs tunisiens d’un dribble derrière la jambe d’appui et marqué le but du 1-0 (45e+2). Le stade Roumdé Adjia, peuplé en majorité de supporters du Faso, a alors exulté. C’est la délivrance !

La Tunisie impuissante

Mondher Kebaier, le sélectionneur des Aigles de Carthage, avait confié vendredi au micro de RFI que le Burkina Faso était une équipe qui « place des contres très dangereux ». Lui aussi avait vu juste, au grand malheur de son équipe. Le technicien a changé ses plans dès le début de la seconde période en faisant sortir Oussama Hadadi et Anis Slimane pour lancer Ali Maaloul et Naïm Sliti.

La Tunisie, menée à la marque, a alors pris le contrôle du match, ne laissant à son adversaire que quelques opportunités. Les finalistes de la dernière Coupe arabe ont peu à peu repoussé les Burkinabè dans leurs 30 derniers mètres mais ont pêché dans le dernier geste. Le salut aurait pu venir d’un penalty, mais l’arbitre botswanais Joshua Bondo a revu les images du tacle de Souleymane Ouattara sur Wahbi Khazri dans la surface et n’a pas vu de faute. Une décision saluée avec presque autant de joie qu’un nouveau but dans les tribunes.

Une fin interminable

Les dernières minutes ont été compliquées pour les hommes de Kamou Malo, réduits à dix après le carton rouge adressé au buteur Ouattara pour un coup de coude donné dans un duel aérien (83e). Dans une ambiance survoltée, les Etalons ont plié mais n’ont pas rompu. C’est bien eux qui s’offrent, après le Cameroun, un ticket pour les demi-finales. Le 3 février, ils affronteront le vainqueur du quart de finale entre le Sénégal et la Guinée équatoriale. RFI

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Bricolage et précipitation dans l’introduction de l’anglais au primaire 

Aujourd’hui, la décision précipitée d’introduire l’enseignement de la langue anglaise dès le primaire sera une excellente initiative si tous les moyens nécessaires et indispensables...

Les plus populaires

Commentaires récents