10 décembre 2022
spot_img
AccueilUncategorizedCAN 2022 : le Maroc se qualifie aux quarts de finale

CAN 2022 : le Maroc se qualifie aux quarts de finale

Maroc

Surpris d’entrée par des Malawites sans complexe, les Marocains ont dû batailler pour revenir au score et finalement l’emporter, mardi 25 janvier, en huitièmes de finale de la CAN 2022. Après un but de Youssef En-Nesyri, un nouveau maître coup-franc signé Achraf Hakimi a libéré les Lions de l’Atlas. Les voilà en quarts de finale.

Stoppé en huitièmes de finale de la précédente Coupe d’Afrique des nations en 2019 en Égypte, le Maroc ne revit pas la même mésaventure dans cette nouvelle édition. Les joueurs de Vahid Halilhodzic seront bien au rendez-vous des quarts de finale dans quelques jours. Mais la tâche de ce mardi 25 janvier, face au Malawi, n’a pas été si simple, en dépit du statut de favoris des Lions de l’Atlas.

Au stade Ahmadou-Ahidjo, où une minute de silence a été respectée à la mémoire des victimes de la bousculade mortelle survenue la veille aux abords du d’Olembé, les Malawites n’étaient pas venus pour seulement subir. Le Maroc l’a très vite compris.

Quelle inspiration de Mhango

Il est encore trop tôt pour déterminer le plus beau but de cette CAN 2022, mais celui inscrit par Gabadinho Mhango sera, à n’en pas douter, un sérieux prétendant au titre. On ne jouait que depuis 7 minutes quand l’attaquant a eu une inspiration géniale. À près de 40 mètres de la cage de Yassine Bounou, Mhango a envoyé une superbe frappe tendue qui a lobé le gardien marocain et fait chavirer de bonheur les supporters des Flames.

- Advertisement -

Le reste de la première période s’est résumé à une attaque-défense, le Maroc assiégeant des Malawites uniquement dangereux en contre. Les Lions de l’Atlas ont eu pour eux la possession de balle (78%) et moult occasions d’égaliser. Mais Charles Thomu, dans la cage du Malawi, a été longtemps imbattable. Quand ses adversaires ne cadraient pas, il pouvait compter sur ses poings sûrs ou sur ses montants (poteau de Hakimi, barre transversale de Saïss) pour préserver son camp.

Cet état de grâce a pris fin dans le temps additionnel. Youssef En-Nesyri, de la tête, a repris un centre de Selim Amallah et égalisé pour le Maroc (45e+2). Indisponible lors du premier match, muet lors des deux suivants, l’attaquant du Séville FC a ouvert son compteur au bon moment dans cette CAN pour relancer les siens.

Hakimi, Monsieur coup-franc

La domination marocaine n’a pas faibli après la pause. Le Malawi a un peu moins joué dans son camp, mais la maîtrise est restée à leurs adversaires. Les Flames ont tenu bon tant qu’elles pouvaient. Jusqu’au nouveau coup d’éclat d’Achraf Hakimi, redoutable sur coup franc.

C’est dans cet exercice qu’il avait arraché, de fort belle manière, le point du nul au premier tour contre le Gabon (2-2), déjà sur cette pelouse d’Ahmadou-Ahidjo. En première période, face au Malawi, le Parisien s’était heurté au bon plongeon de Thomu. Le portier malawite a eu beau se jeter sur la nouvelle tentative de Hakimi à 35 mètres de distance, il n’a pu que constater les dégâts et l’adresse du Marocain (70e). Grâce à ce tir splendide, la supériorité du Maroc s’est matérialisée pour de bon au tableau d’affichage.

L’addition aurait même pu être plus lourde avec un peu plus de précision de la part des hommes dirigés par « Coach Vahid » dans le dernier quart d’heure. L’essentiel est acquis pour eux : les Lions de l’Atlas se qualifient en toute logique pour les quarts de finale. Le Malawi a donné du fil à retordre à son adversaire avant de déposer les armes. Les Marocains, eux, auront rendez-vous avec la Côte d’Ivoire ou l’Égypte le 30 janvier-. RFI

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

  1. Moi algérien et fier de l’être je soutien le Maroc ! j’espère que nos frères de l’Ouest gagneront la Coupe d’Afrique!!!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Droits de l’homme : conférence d’ONG de la diaspora algérienne à Paris

Riposte internationale, le Collectif des Familles de Disparu.es en Algérie (CFDA), la Fédération euro-méditerranéenne contre les disparitions forcées (FEMED), et la Ligue Algérienne des...

Les plus populaires

Commentaires récents