28 mai 2024
spot_img
AccueilSportCAN 2024 : l’Algérie se qualifie pour la phase finale en Côte...

CAN 2024 : l’Algérie se qualifie pour la phase finale en Côte d’Ivoire

Les Verts

Après le Maroc, l’Algérie est devenue la deuxième nation africaine à se qualifier pour la phase finale de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire. Les Fennecs ont battu le Niger ce lundi 27 mars (1-0). Baghdad Bounedjah a marqué dès l’entame de la rencontre.

Autre match, autre scénario. Si le Niger avait ouvert le score à l’aller en Algérie, les Fennecs ne sont pas faits surprendre cette fois-ci.

À Radès, en Tunisie, en raison d’un stade non homologué au Niger, Riyad Mahrez a une nouvelle fois été impliqué avec une passe décisive aux abords de la surface. Le joueur de Manchester City a décalé parfaitement Baghdad Bounedjah qui a pris de court la défense nigérienne (6e). Avec cette quatrième victoire en autant de matchs, les Fennecs, invaincus depuis 1981 face au Niger, sont qualifiés pour la prochaine CAN qui aura lieu en janvier 2024 en Côte d’Ivoire.

Vingtième participation au plus grand tournoi continental

Quatre jours après le succès à domicile (2-1), le coach Djamel Belmadi avait décidé de chambouler son onze de départ. Seuls trois titulaires de vendredi commençaient la rencontre : Bennacer, Mahrez et Delort.

Après l’ouverture du score, l’Algérie s’est un peu endormie et le Nigérien Mahamadou Amadou Sabo a réveillé le clan des Verts en fin de première période (42e). Le portier des Fennecs, Moustapha Zeghba, a dû réaliser une parade réflexe sur la frappe de Sabo, qui s’était joué de la défense algérienne sur le côté droit.

- Advertisement -

Revenus avec de meilleures intentions après la pause et un petit but d’écart, les Algériens se sont vus refuser la balle de break pour cause de hors-jeu. Sur la droite, Farès Chaïbi (Toulouse FC), pour sa première titularisation, concluait du pied gauche avant que le drapeau ne se lève (54e). En fin de rencontre, Moustapha Zeghba est encore à la parade à la 84e minute sur un contre face à Victorien Adebayor.

Après être passés à côté de la dernière CAN au Cameroun en janvier 2022 avec une élimination dès le premier tour, les Fennecs, qui n’ont pas non plus été mondialistes au Qatar, vont certainement profiter des deux dernières journées pour continuer à progresser collectivement. Les vainqueurs de l’édition 2019 en Égypte auront assurément soif de revanche pour leur vingtième participation au plus grand tournoi continental. RFI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents