4 février 2023
spot_img
AccueilA la uneCélébration du congrès de la Soummam : sous le signe des arrestations

Célébration du congrès de la Soummam : sous le signe des arrestations

Fidèle à ses habitudes, le pouvoir tebbounien a célébré la date historique du 20 août 1956 avec des arrestations de responsables politiques pour le simple motif qu’ils se rendaient vers Ifri Ouzellaguène, lieu où a eu le congrès de la Soummam.

Drôle de célébration du 66e anniversaire du Congrès de la Soummam ! Karim Tabbou, Fethi Gheras et son épouse Messaouda Chaballah, Ali Laskri, Ouahid Benhalla et Habib Ould Malha ont été interpellés ce samedi 20 août alors qu’ils étaient en chemin vers Ifri Ouzellaguen…

De quoi seront-ils accusés ? Que peuvent-ils leur inventer pour les mettre au silence ?

MISE A JOUR : nous avons appris que toutes les personnes interpelées ont été relâchées en fin de journée.

- Advertisement -

Le régime entend garder tous les monopoles : celui de la mémoire, de la solidarité,… Rien ne doit transpirer de la société.

Dès le matin, le village historique d’Ifri était rempli de gendarmes. Le régime craint plus que jamais que ce lieu de mémoire serve d’étincelle pour une reprise des manifestations du Hirak/Tanekra. C’est sa hantise. Le système en place se méfie du peuple du Hirak qui a ébranlé un temps ses certitudes. D’où le maintien de la pression policière sur la société, les arrestations, le maintien de mesures arbitraires, la surveillance policière et tout l’attirail des systèmes répressifs. Il y a là comme un manque d’assurance qui s’exprime par une intolérance à toute expression libre. Cette colère épidermique de ceux qui dirigent le pays dénote du manque flagrant de confiance en leur gouvernance.

Malgré ces arrestations, des centaines de citoyens sont venus prendre rendez-vous avec l’histoire. Beaucoup ont rappelé l’un des fondamentaux de la plateforme de la Soummam : la primauté du politique sur le militaire. Une phrase qui rappelle combien le système militaro-politique qui dirige le pays depuis l’indépendance est loin de respecter les textes de la Soummam.

Yacine K.   

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Algérie-Maroc : non à la guerre avec nos frères !

Tout le monde connait l’une des lois fondamentales de la physique qui stipule que « deux particules élémentaires de même charge se repoussent »....

Les plus populaires

Commentaires récents