27 mai 2022
spot_img
AccueilSportCoupe arabe : l’Algérie écarte le Maroc et passe en demi-finale

Coupe arabe : l’Algérie écarte le Maroc et passe en demi-finale

L'équipe nationale

La sélection nationale A’ est en demi-finale de la Coupe arabe de la Fifa. Les Fennecs ont brillamment composté leur billet pour le dernier carré du tournoi en sortant le Maroc, aux tirs au but, à l’issue d’un match fou disputé ce samedi au stade au stade Al-Thumama (Doha – Qatar).

Héroïques, magnifiques, grandioses, tous les adjectifs ne suffiront pas pour décrire la belle prestation des Algériens face à l’un des plus grands favoris au sacre finale, et qui n’est autre que le tenant du titre.

Annoncée comme l’une des plus belles affiches de la compétition, cette finale avant la lettre a tenu toutes ses promesses. En effet, ce derby Maghrébin, au scénario hitchcockien, a été marqué par un rythme soutenu, notamment en première mi-temps, et beaucoup d’engagement de la part des deux protagonistes.

En revanche, il a fallu attendre la seconde période, et la 62e minute plus exactement, pour voir le match se débrider complètement. Le Onze national a été le premier à débloquer la situation, sur penalty, par Yacine Brahimi.

Toutefois, la joie des Algériens a été de très courte durée, car les Lions de l’Atlas ont rétorqué dans la minute qui suit par l’entremise de Nahiri (63’).

Belaili le magicien

- Advertisement -

Par la suite, c’est au tour de Youcef Belaili de s’illustrer en marquant la seconde réalisation des Verts à la 103e minute, soit la première période des prolongations. À l’origine du penalty transformé par Brahimi, le natif d’El Bahia a subjugué la planète football en signant un but de toute beauté, le meilleur du tournoi sans nul doute. Comme à la maison, le sociétaire du Qatar SC a lobé le portier Zniti d’un tir des 40 mètres, redonnant ainsi l’avantage aux Verts.

Cependant, les Marocains, qui n’avaient jusque-là encaissé aucun but, ont réussi à niveler la marque une nouvelle fois, à la 111e minute, par l’intermédiaire de leur capitaine d’équipe, Badr Benoun.

De nouveau à égalité, les deux voisins ont dû recourir à la fatidique séance des tirs au but pour se départager. À cet exercice, les Algériens se sont montrés les plus adroits en transformant leurs penalties, par les quatre B (Belaili, Bendebka, Bedrane et Benayada), avant de voir M’bolhi repousser le penalty d’El Berkaoui propulsant ainsi le Club Algérie vers le carré d’As.

Place au Qatar

Après cette soirée riche en émotions, les protégés de Madjid Bougherra vont profiter de trois journées de repos, bien méritées, pour se requinquer et affuter leurs armes pour aller défier, l’autre grand favori, le Qatar, en l’occurrence.

Auteur d’un parcours sans faute, le pays hôte s’est qualifié pour les demi-finales en réalisation une véritable démonstration face aux Emirats Arabe Unis (5-0).

La rencontre aura lieu à 20h00, algériennes, sur cette même pelouse du stade Al Thumama. Quant à la première demi-finale, elle aura lieu le même jour, à 16h00 (algériennes), et mettra aux prises la Tunisie, victorieuse d’Oman (2-1), à l’Egypte, tombeuse de la Jordanie (3-1).

Mohamed Kermia

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

  1. beau match, belles équipes par leur esprit sportif,sublimes spectateurs par leur clairvoyance et leur aptitude à discerner, a s’unir et à faire un pied de nez aux manipulateurs semeurs de haine et de discorde.
    T.KLOUL

  2. Étrange que ce tournoi de football qui se déroule à Doha. Des soi-disant journalistes et autres commentateurs arabes, sans la moindre crainte du ridicule, le désigne pompeusement de « Mondial El Arab ». En matière d’inepties on ne peut faire mieux. Quant à la 1/2 finale opposant le Qatar à l’Algérie, ces mêmes journalistes et commentateurs la désigne, insidieusement, de rencontre opposant le champion d’Asie au champion d’Afrique feignant d’ignorer qu’il s’agisse en fait de l’équipe A’ de l’Algérie et non de l’équipe A championne d’Afrique en titre. Plus hypocrite que ça tu meurs. Une preuve s’il en est que Ibn Khaldoun avait vraiment vu juste.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

France-Algérie : blé (ou) voiture contre pétrole (et) gaz ?

  “L’Algérie est sans la France ce que le pétrole est sans la bagnole et la France est sans l’Algérie ce que la bagnole est...

Les plus populaires

Commentaires récents