21 février 2024
spot_img
AccueilPolitiqueDe grâce, passez la main Monsieur le Président !

De grâce, passez la main Monsieur le Président !

Tebboune 

Pour l’amour de Dieu, pour les centaines de milliers de martyrs, pour Ben M’hidi, Abane, Boudiaf, Krim, Lotfi, Zighout, Hassiba Ben Bouali, Petit Moh, l’émir Abdelkader, El Mokrani et tant d’autres, passez la main.

Pour tous ces jeunes que l’espoir a déserté et qui n’ont ni pu obtenir de visa ni pris une chaloupe pour s’exiler ou qui ont péri abandonnés par cette dernière  trop vieille pour un tel périple, passez la main.

Pour tous les amoureux de la liberté qui croupissent dans des geôles inhumaines, passez la main.

Pour les entreprises petites ou grandes qui n’ont pas survécu à l’immobilisme tenace, insupportable de l’administration et qui ont fermé boutique, passez la main.

- Advertisement -

Pour tous ces pères de famille désemparés de ne pas pouvoir subvenir aux besoins primaires de leur famille après avoir perdu leur emploi en quête permanente d’un sachet de lait de pois chiche ou de loubia (haricots), passez la main.

Pour cette économie maintenue en jachère depuis un bout de temps déjà et que vos ministres successifs ont fini par achever, passez la main.

Pour tous ces enfants d’Algérie qui ne réalisent pas encore que l’école dans laquelle ils se rendent tous les matins en a juste l’apparence mais pas le fond, passez la main.

Il est temps Monsieur le Président de penser à sauvegarder la nation car elle appartient aux générations actuelles et futures, à la préserver pour tous ses enfants, comme par exemple cette belle petite de Tindouf à laquelle vous avez fait réciter une logorrhée géostratégique au lieu d’un poème de l’immense poète Nizar Kabbani ou de quel qu’autre poète bien de chez nous.

Oui c’est cela Monsieur le Président. Ce n’est pas vos intentions qui sont mauvaises. Vous êtes réputé pour être plein de bonne foi. On vous appelle même par une certaine affection Ammi. Mais c’est votre angle de vue est biaisé, votre vision de l’Algérie et votre approche des réalités sont erronées, Monsieur le Président. Ne dit-on pas l’enfer est pavé de bonnes intentions ?

Alors que votre mandat atteint sa phase terminale et que l’Algérie traverse une phase de stagnation quasi totale jamais égalée sur bien des plans (économique, diplomatique, politique etc) vous prétendez pouvoir y apporter quelque remède après toutes ces années d’inaction. Le temps imparti pour le changement semble dépassé pour ce mandat Monsieur le Président.

Pour ne citer qu’un exemple assez déroutant qui en a choqué plus d’un Monsieur le président : au plus fort du bombardement de Gaza, votre ministre des Affaires étrangères planche sur le partenariat algéro-britannique et mène les discussions avec des hommes d’affaires britanniques à l’ambassade d’Algérie à Londres ?!? Quel décalage avec les affaires du monde !

Vous posez la première pierre de tel projet. Vous relancez celui-là. Vous autorisez certaines importations après les avoir interdites, avec une insoutenable légèreté et sans explications plausibles ; sans fournir le comment ou le pourquoi de ces décisions. Vous agissez par à-coups sans vue d’ensemble.

Vous déclarez solennellement et publiquement avoir réglé le problème du foncier et être parvenu à faire adopter la loi par les deux chambres. Quelques jours après, vous ordonnez d’apporter des amendements à cette loi. Il est complexe de vous suivre dans vos palinodies Monsieur le Président.

Vous prenez telle ou telle mesure afin de remettre l’économie sur pied mais elles restent sans suite. Puis vous distribuez des dinars à telle corporation, wilaya ou secteur par un mécanisme propre à vous, indéchiffrable par le commun des mortels.

Après quatre années infructueuses aux commandes du pays, comment imaginer que la dernière soit plus productive ? Ou encore mieux, comment prendre le risque de postuler pour un autre mandat à blanc ?

C’est difficilement envisageable, imaginable monsieur le Président.

Pour l’amour de cette nation qui a tant donné à cette génération qu’est la vôtre, afin d’éviter de lui faire prendre des risques inutiles ou de la fourvoyer dans des chemins tortueux et sans issue, de contribuer à lui faire rattraper un peu du temps qu’elle a déjà trop perdu et enfin refuser de prendre des responsabilités un peu trop lourdes pour vos épaules, il serait plus judicieux et sage de passer la main Monsieur le Président. L’histoire vous le revaudra.

Samia Naït Iqbal

9 Commentaires

  1. Leur but et leur objectif est de saboter le pays en chassant toute forme d’intelligence et d’innovation et de cultiver l’incomptence et l’ignorance. Ils chassent les intellectuels, les innovateurs et multiplient la destruction de l’education et la propagation des mosquees et du charlatantisme pour se faire entourer que par des superstitieux ignorants. Ainsi ils domineront le troupeau de moutons a leur guise.

  2. C’est dommage que vous n’avez pas cité Cheikh Haddad et cheikh El-Mokrani qui ont étaient jusqu’au bout de leur conviction . Par contre l’Emir Abdelkader il a bien bradé l’Algèrie avec son accord de la Tafna et en sus une rente à vie pour lui et sa descendance .Bon bref . Il ne faut jamais demander ou supplié un dictateur de partir ; car ces gens n’ont aucune pitié pour le petit peuple ; ils vivent dans un autre monde ; c’est des carnivores sans morale ; ils ont battue le diable , car se dernier a pris une flouka pour traverser la méditerranée . Ils gens qui gouvernent par la force doivent partir par la force . EX : Franco , Vidèla , Pinochet ect …! . c’est un système mafieux avec en plus ; sa police , sa gendarmerie , sa justice . C’est une malédiction qui nous poursuit depuis la nuit des temps ,elle c’est empirer depuis 1962 . J’espère qu’avec le numérique trouvera un remède pour les faire disparaitre Amen . AZUL

  3. Vous revassez Madame… Les zongle’s disent « be carefull what you wish for, you may get it ! », faites attention a vos souhaits, vous pourrez les recevoir.U lala, ils sont plus paume’s que vous. Ils ne savent quoi faire ni comment !!! On dirait qu’ils ont une imamette, barbue qui leur dit, non ca c’est haram, non ca pas assez… C’est des khortis toutes…
    Imaginez les reunions du conseil de securite’ de la jamahiria.
    Alors general Loubia ach hal il reste de poix?
    Ca depend si berzidan, o comptiwe celles des olonels ou pas?
    kima ta3ref… plus que l’maroc wela moins?
    moins, c’est la foute de l’entite’ sioniste…
    ….

  4. Le problème ce n’est pas VouTef ! Vilipender la (seule) tête de gondole du système, c’est faire preuve de résignation et, par la même occasion, cautionner ce dernier. C’est comme mettre dans le même panier ceux qui ont été expédiés au bagne et les châtelains d’Amboise.

  5. « … par exemple cette belle petite de Tindouf à laquelle vous avez fait réciter une logorrhée géostratégique … ». Lu dans GEO (Balthazar Gibiat – 2020) « Goebbels et le grand spectacle de la propagande nazie: « A partir de 1933, les nazis utilisent toutes les techniques pour que le peuple adhère à l’idéologie du Führer. Des cérémonies grandioses sont mises en scène. Presse, radio et cinéma (aujourd’hui télévisions) sont mobilisés pour servir la politique du IIIe Reich ». Même Joseph Goebbels (sinistre ministre de la propagande du IIIe Reich), grand virtuose de la propagande et justement dépeint comme  » le plus grand manipulateur des temps modernes » n’avait osé se servir de façon aussi odieuse d’enfants mineures pour faire les éloges d’un bilan présidentiel virtuel et rachitique à tous les niveaux. Selon l’UNICEF et la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), l’enfant a 5 droits élémentaires parmi lesquels celui « d’être protégé de la violence, de la maltraitance et de toute forme d’abus et d’exploitation ». Ce qui s’est passé à Tindouf sous les applaudissements de Tebboune et de son garde du corps Chengriha n’est ni plus ni moins qu’un acte éhonté d’exploitation d’enfants qui tombe sous le coup de la CIDE, convention juridiquement contraignante pour les 193 États signataires dont l’Algérie qui l’a ratifiée le 16 avril 1993. Trente ans plus tard, Tebboune piétine en direct ladite convention pour les besoins mesquins d’une campagne illégale pour un deuxième mandat désastreux pour l’Algérie.

  6. Avez vous vie déjà une hyène lâchée sa proie ?
    l’Algérie est leurs proie, ils ne lâcheront jamais.
    Attendons nous plutôt à une nouvelle fournée de néo-moudjahidines pour reprendre le flambeau .

  7. Quand on regarde les images ENTV du soit disant grand président aimé des algériens on se croirait au XXe siècle sous l’ère soviétique …..autant dire la préhistoire pour tous les jeunes algériens (femmes et hommes) qui rêvent de liberté. Il n’y a qu’une façon d’en finir …il faut tourner la page ….la grève générale et illimitée avec l’occupation de l’espace public jusqu’au dégagement de tous ces voleurs et de leurs rejetons….oups les rejetons femmes et enfants sont déjà à l’étranger depuis belle lurette au cas où ça tournerait mal ! Allez one two three viva la grève générale viva la kabylie !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici