23 juin 2024
spot_img
AccueilCommuniquéDe l'usage et de la vente du cannabis en Algérie

De l’usage et de la vente du cannabis en Algérie

Scientist holding digital tablet and checking quality of cannabis in greenhouse. Herbal alternative medicine, cbd oil concept.

La culture du cannabis à petite échelle a été courante en Algérie pendant plusieurs siècles. Cette culture à petite échelle était principalement utilisée à des fins récréatives ; jusqu’au début du 20e siècle, le cannabis était vendu légalement en Algérie par des vendeurs dans des magasins et des marchés en plein air.

Le cannabis en Algérie

La consommation de cannabis et d’autres drogues est très faible, mais a augmenté de façon spectaculaire ces dernières années. Les lois sur la possession et l’utilisation de drogues sont très strictes, avec des peines allant de six mois à deux ans d’emprisonnement en cas de condamnation. Le trafic et la distribution sont passibles d’une peine de 10 à 20 ans d’emprisonnement. Bien que le gouvernement algérien soit principalement préoccupé par le trafic illégal, des programmes de prévention ont été développés pour éduquer la population et des centres de traitement offrent des soins à ceux qui en ont besoin. L’Algérie s’efforce d’augmenter le financement de ces programmes et souhaite développer une politique de réduction des risques. Les forces gouvernementales algériennes ont été formées par les États-Unis à la lutte contre la drogue dans le cadre de la lutte contre le trafic. Les mauvaises relations entre le Maroc et l’Algérie empêchent les deux gouvernements de travailler ensemble pour lutter contre le trafic illicite : la frontière est fermée depuis 1994 et les contrôles sont insuffisants pour arrêter le flux de cannabis et de marijuana. La plupart du trafic semble être sans fin. Le CBD est-il légal en Algérie ? La loi algérienne ne fait pas de distinction entre le CBD et le THC, même si le CBD contient beaucoup moins de tétrahydrocannabinol et ne produit pas d’euphorie. La consommation, le commerce et la vente sont donc illégaux.

Peut-on vendre du cannabis en Algérie ?

La vente et la distribution de cannabis sont également illégales, son approvisionnement étant sanctionné par une peine de deux ans de prison. Le trafic à grande échelle est considéré comme une infraction bien plus grave et peut entraîner un emprisonnement de 10 à 20 ans. La peine de mort existe encore en Algérie, mais celle-ci ne s’applique pas aux infractions liées aux narcotiques. Le pays n’a d’ailleurs exécuté aucun détenu depuis 1993. En dépit de sanctions sévères, le trafic de cannabis reste monnaie courante dans le pays. Les 6 700 kilomètres de frontière sont difficiles à patrouiller pour les autorités, le haschisch entrant ainsi facilement depuis le Maroc pour ensuite rejoindre l’Europe, la Libye et autres pays africains. La télévision publique algérienne diffuse souvent des captures de trafiquants. Mais ces arrestations ne semblent pas dissuader ceux impliqués, l’appât du gain semblant justifier les risques encourus.

Peut-on cultiver du cannabis en Algérie ?

Comme vous pouvez vous en douter, la culture du cannabis est elle aussi illicite en Algérie et sanctionnée par des peines d’emprisonnement. Mais le climat désertique aride rendant la culture difficile, les plantations illégales ne posent pas de problème majeur. On trouve quelques exploitations de cannabis en zone montagneuse, en particulier près de la frontière marocaine, comme dans la région de Tlemcen. Le climat y est plus frais et les précipitations plus favorables à la culture. Les autorités y font donc des saisies régulières. On voit aussi parfois des plantations de cannabis dans le sud du pays près d’oasis et dans les forêts des montagnes de Médéa, dans le sud-ouest. À cause des rebelles islamistes, ces régions sont restées inaccessibles pendant des années lors de la guerre civile (et même après).

- Advertisement -

Dans les villes, quelques personnes cultivent à des fins personnelles des plants de cannabis dans leur jardin ou sur leur balcon. Ces cas ne sont pas prioritaires pour la police, même si les petites exploitations sont parfois détruites.

20 Commentaires

  1. il ne saurait être question de consommation à des soit disant fins « récréatives » du cannabis car cette drogue provoque des dommages irréversible sur le cerveau! quant au trafic de drogue à la frontière marocaine on se demande par quel miracle il peut se faire tant la frontière est fermée! et où va l’argent de cet énorme trafic! rien qu’au maroc il représente une part importante de l’économie! les luttes contre le trafic de drogue sont un échec dans tous les pays du monde à cause des milliards qu’il génère! personne n’a intérêt à ce que cette activité cesse et cet argent ne va pas bien sur dans les poches des petits dealers qu’on envoie en prison! trouvez l’erreur! et puis une population ivre est plus facilement maîtrisable!

  2. il n’y a rien de récréatif dans la consommation de drogue ou de l’alcool!au contraire! si une personne en arrive à consommer cette merde c’est qu’elle a un problème dans sa tête et souvent elle méconnait les conséquences de ces produits sur santé! le cerveau, le coeur, le foie, les reins, les poumons bref tous les organes sont attaqués avec un fort risque d’attraper des maladies comme le cancer, l’asthme, des hépatites, des troubles de la mémoires et de la concentration, la schizophrénie et à long terme le Parkinson ou l’Alzeimer! et combien d’usager savent que le shit marocain est mélangé avec de l’huile de vidange de moteur de voiture! alors un bon conseil ne touchez pas à ces merdes!

  3. WAWOOOOO
    Les commentaires sont d’une violence inouïe !!!!

    Avez vous entendu parler des hchaichis (des personnes qui consomment le HACHICH), la consommation du hachiche est une tradition millénaire en Afrique du nord et à ma connaissance Ni  » le cancer, l’asthme, des hépatites, des troubles de la mémoires et de la concentration, la schizophrénie et à long terme le Parkinson ou l’Alzeimer! » n’ont étaient répertoriés comme pathologies liées au hachich avant l’apparition de ces maladies dans le monde occidental
    Avant d’écrire des conneries il vaut mieux se documenter ou à la rigueur réfléchir
    Et nul n’est obligé de commenter tous les articles autrement ça devient une addiction plus grave que le HACHICH

    • je t’invite à lire sur internet les sites de médecine les risques sur la santé des différentes drogues ça te persuadera de ne pas consommer ces produits nocifs pour la santé!

      • @Akli,
        Dans les sites internet il y’a à boire et à manger.
        Demain je peux me proclamé Professeur et raconter des conneries.
        Enfin à moins que vous ne soyez Docteur, si c’est le cas je suis preneur des preuves scientifiques.
        Dr Akli pourquoi pas, dans les années 60 à Tizi il y’avait bien le Docteur Ouakli qui était un vrai brave gars.

    • cette tradition de consommation de hachich est peut être une des explications de la facilité avec laquelle de tout temps les envahisseurs se sont emparés de l’Afrique du nord! quand les gens ont le cerveau engourdi ils n’ont plus la force de se battre ou même de se défendre!

      • Est ce que demain tu pourrais envahir la Hollande l’un des pays les plus performant au monde, envahir la Californie l’un des état les plus avancé au monde surtout en matière d’innovation, pour ne citer que ces deux là où la consommation de cannabis est légale ? Entre les maladies imaginaires que ça provoque et le raccourci pour expliquer la colonisation de l’Afrique du nord c’est certainement plus grave d’avoir un cerveau engourdi à ce point sans être hchaichi que celui de Bob Marley ( connu mondialement avec respect et admiration ) qui était du matin au soir entrain de fumer du cannabis mais dont les textes des chansons que je t’invite à traduire en Français pour comprendre les chansons qui sont d’une conscience humaine très élevée ….Je ne dis pas ça pour inciter qui que ce soit à consommer du cannabis mais juste pour te dire comme El Hassi, au lieu de débiter des conneries tu ferais mieux de te documenter sur le sujet. La multiplication des drogues non naturels dites de synthèse qui c’est vrai font des ravages se sont multiplier dans le monde proportionnellement à la misère et souffrance de bcp d’hommes et de femmes qui endurent face à l’injustice dans ce monde. Les drogues naturelles sont des plantes qui de manière générale sont à la source de tous les médicaments qui existent et sont consommées dans toutes les civilisations comme des traditions. La solution aux drogues de manière générale, ce n’est pas la repression de cela même qui ont crée toutes les conditions pour les consommer et qui en plus tirent profit ( comme en Algérie où les plus grands barrons sont des généraux pour fournir la jeunesse Algérienne non pas en Hachich mais en cachets pour soulager les problèmes sociaux que ces mêmes généraux leur ont crées ), la solution est donc d’ordre sociale face à l’injustice, le reste libre à chacun de faire ce qu’il veut de sa vie, la liberté ce n’est pas d’interdire mais de comprendre et d’apporter des solutions.

      • WAWOOOOOO
        c’est sans doute pour cela que MASSINISSA et JUGIRTHA pour ne citer que ces deux LASCARES furent à l’origine de la debacle espagnole face à Rome et sans doute à cause du hachich que Massinissa n’a pas livré Sophonisbe à Rome
        et enfin grace au hachich que MASSINISSA a détruit CARTHAGE

Comments are closed.

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents