28 septembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéDécès de l'ancien commandant de la Gendarmerie nationale, Ahmed Boustila

Décès de l’ancien commandant de la Gendarmerie nationale, Ahmed Boustila

DISPARITION

Décès de l’ancien commandant de la Gendarmerie nationale, Ahmed Boustila

Le général major, Ahmed Boustila, ancien commandant de la Gendarmerie nationale est décédé dimanche à Paris à l’âge de 74 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de son entourage.

Le défunt a occupé le poste de commandement de la Gendarmerie nationale en mars 2000, avant d’être remplacé en 2015 par le général-major Menad Nouba.

Né le 8 avril 1944 à Aïn M’lila dans la wilaya d’Oum Bouaghi, Ahmed Boustila a passé presque toute sa carrière professionnelle au sein du corps de la Gendarmerie nationale.

- Advertisement -

Ahmed Boustila était à la tête de la gendarmerie lors des émeutes du printemps noir en Kabylie en 2001 et 2002. 127 jeunes ont été tués par des gendarmes lors de ces tragiques événements et des centaines de jeunes ont été gravement blessés. En plus des tortures subies par les jeunes de Tkout (Aurès) en 2004, cet épisode est l’un des sombres du règne d’Abdelaziz Bouteflika.

Auteur
La rédaction avec APS

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

La Cédéao menace les juntes militaires malienne et guinéenne

Un sommet de la Cédéao très attendu se tient jeudi 22 septembre en fin de journée à New York, en marge de l’Assemblée générale...

Les plus populaires

Commentaires récents