1 février 2023
spot_img
Accueil360°Dernières heures : 54  harragas algériens arrivent à Murcie

Dernières heures : 54  harragas algériens arrivent à Murcie

EMIGRATION

Dernières heures : 54  harragas algériens arrivent à Murcie

Alors que plus de 450 harragas algériens ont gagné les côtes de Murcie les jours passés, d’autres bateaux en emmènent 54 nouveaux.  Parmi eux trois femmes et deux mineurs. L’information est divulguée par les journaux régionaux dont Opinion de Murcia et Laverdad le 02/08/2020. Le nombre total dépasse donc 500. 

Selon les deux sources, certains immigrants ont été testés positifs au Covid-19. Leurs compagnons de voyage sont  mis en quarantaine. Pour les autres migrants jugés négatifs, ils sont transmis vers d’autres lieux pour l’hébergement dont un centre sportif. 

Voir les photos : https://www.laopiniondemurcia.es/multimedia/fotos/comunidad/2020-08-01-188728-cien-inmigrantes-alojan-cenajo.html 

Les mêmes sources signalent que  la fuite des migrants est en hausse. Il y a deux raisons motivant les fougues : d’abord, ils craignent d’être rapatriés en Algérie, et ensuite ils se dirigent vers la France, leur destination-rêvée.

- Advertisement -

À cause du Covid-19, les centres de rétention des réfugiés sont fermés, et le rapatriement des migrants est suspendu vu la fermeture des frontières. Ces deux raisons constituent un grave problème pour la police espagnole, la garde civile et les services municipaux. Cependant, pour les harragas, il s’agit d’un avantage précieux qui leur permettrait d’être libérés. 

Contrairement à ce que rapportent des internautes sur les réseaux sociaux, aucun rapatriement n’a été programmé. Même les Algériens en situation régulière (avec visa) sont bloqués dans diverses villes du monde. 

Le premier jour de l’Aïd, le départ d’une vingtaine de barques  a été empêché par les gendarmes dans  une commune de Mostaganem. Si des gens démentent les chiffres annoncés et parlent de propagande médiatique salissant l’Algérie, il suffit de faire le calcul sachant que chaque bateau porte 10 parfois 12 personnes. Et il faut compter aussi les autres départs dans autres wilayas du littoral.

Les départs des harragas se multiplient avec le bon climat qui règne. La région espagnole de Murcie exprime son désarroi face au nombres affolant des immigrants et le manque des centres d’hébergement. De son côté, l’Algérie ne dit rien de ses enfants qui la quittent avec joie ! 

Auteur
Tawfiq Belfadel, écrivain-chroniqueur 

 




ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Mauritanie : procès de l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz

Le procès de Mohamed Ould Abdel Aziz s’ouvre ce mercredi 25 janvier, à Nouakchott. L’ancien président est accusé notamment de corruption, de blanchiment d’argent...

Les plus populaires

Commentaires récents