12 juin 2024
spot_img
AccueilCommuniquéDes voix s'élèvent contre la presse mensongère

Des voix s’élèvent contre la presse mensongère

Dans un communiqué

Des voix s’élèvent contre la presse mensongère

La presse, c’est la liberté, la vérité et l’éthique.

Le combat des journalistes algériens ne date pas d’aujourd’hui, durant la révolution d’octobre 88, ils étaient à l’avant-garde, ils ont dénoncé la tyrannie du pouvoir en place et surtout condamné sans réserve l’assassinat des jeunes Algériens comme ils ont défendu l’honneur et la dignité de la presse qu’ils ont accompagnés tout au long de sa première expérience au début du printemps algérien et cela avant l’arrêt du processus électoral. 

Notre presse a payé un lourd tribut, beaucoup de journalistes sont tombés sous les balles assassines des groupes occultes et de terroristes, d’autres ont été jetés dans les cachots du pouvoir d’Alger, des titres de journaux ont été suspendus …

Aujourd’hui avec le début de la révolution pacifique qui a vu le jour un certain 22 février 2019 les journalistes notamment les jeunes de ce métier retrouvent l’espoir perdu d’exercer leur métier librement et dignement afin que la presse soit le fidèle miroir du vécu du peuple et la voix des sans voix. 

- Advertisement -

Nous, les soussignés, 

1-  Nous refusons d’être au côté de la mafia et nous ne serons jamais la voix de l’armée. 

2- Nous nous arrangeons uniquement du côté de notre peuple et de notre patrie en toute âme et conscience tout en préservant notre liberté et l’éthique de notre métier.  

3- Nous prenons notre distance de la presse hypocrite et mensongère et nous appelons tous les activistes à la boycotter et ne plus jamais être ses invités. 

4-  Nous appelons aussi nos collègues journalistes à exprimer leur refus de participer à la mascarade qui souille notre noble métier en organisant des protestations contre les lignes éditoriales de leurs chaînes télé et de leurs journaux qu’on peut qualifier de crimes contre le peuple et la patrie. 

5- Nous refusons de servir de tribune à toute voix qui s’oppose à la volonté du peuple ou qui veut détourner ses revendications légitimes exprimées d’une manière civilisée et pacifique qui a étonné l’ensemble de la planète. 

Alger, le 02 avril 2019  .

Les premiers signataires :

– Nacer djabi, sociologue .

– Hmida Ayachi, Journaliste 

– Atmane Tazaghart , Journaliste 

– Youce Sahayeri, Artiste 

– Ali Aït Djoudi, Journaliste 

– Hamid Zenaz  , Philosophe 

– Samir Kaci, Écrivain.

– Arab Hamid Directeur du Matin d’Algérie .

– Said Djabelkhir,  Chercheur .

– Smail Mhana , Écrivain académicien .

 

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents