10 décembre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueDétenus d'opinion : les grévistes de la faim dispersés

Détenus d’opinion : les grévistes de la faim dispersés

Afin de briser définitivement la grève de la faim des détenus d’opinion, les autorités ont décidé leur dispersion sur plusieurs prisons du pays. 

C’est la seule réponse que les autorités ont trouvé pour mettre un terme à la grève de la faim des prisonniers d’opinion de la prison de Koléa.

Le journaliste Mohamed Mouloudj et d’autres détenus d’opinion ont été transféré à la prison de Aïn Ouessara, ce qui du coup compliquera les visites de leur famille et avocats. Tahar Amichi est lui désormais détenu à la prison de Blida.

Ce sont les quelques informations que nous avons pu glaner auprès de militants des droits de l’homme et famille car les autorités fait tout pour que les informations sur la situation de ces détenus d’opinion ne soit divulguée.

- Advertisement -

Le 12 septembre, plus de 20 détenus d’opinion ont entamé une grève de la faim pour dénoncer leur placement sous mandat de dépôt et les plus globalement les conditions de leur détention. Le mouvement de grève à cessé la semaine dernière, selon nos informations.

Plus de 450 détenus d’opinion croupissent dans les prisons. Le triste chiffre de ces prisonniers d’opinion a été réévalué en hausse car pour la seule région de Kabylie, il y a malheureusement 329 détenus d’opinion.

L. M.

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

  1. Le système algérien, héritier des méthodes de boumediene.
    Un patient a de la fièvre, cassons le thermomètre.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

20 ans de prison requis contre Boumedine, Aït Chebib et leurs camarades

Le procureur a requis 20 ans de réclusion criminelle et 10 ans de privation de droits civiques contre les détenus d'opinion Hamou Boumedine, Bouaziz...

Les plus populaires

Commentaires récents