19 mai 2024
spot_img
Accueil360°Deux nouvelles espèces de lézards découvertes dans la jungle péruvienne

Deux nouvelles espèces de lézards découvertes dans la jungle péruvienne

l'Enyalioides dickinsoni

Au cœur de la jungle péruvienne, une découverte fascinante vient d’être faite. Deux espèces inconnues de lézards ont été dévoilées, dont l’une a été nommée en référence à une figure emblématique du heavy metal. En effet, l’Enyalioides Dickinsoni a été baptisée en l’honneur de Bruce Dickinson, le charismatique chanteur du groupe Iron Maiden.

Ces lézards uniques ont été identifiés dans la réserve de la Cordillère de Colan, située dans la région amazonienne du nord-est du Pérou. L’Enyalioides Dickinsoni se distingue par ses caractéristiques surprenantes, avec une tête orangée, un corps vert et des pattes courtes. Cette espèce inconnue jusqu’alors vient enrichir la biodiversité de la région et suscite déjà l’intérêt des scientifiques du monde entier.
Cette découverte incroyable a été rendue possible grâce à l’engagement et au dévouement des chercheurs et biologistes, qui ont consacré de nombreuses heures à l’observation et à l’étude de ces nouveaux spécimens. Leur passion pour la préservation de la faune et de la flore de la région a permis de mettre en lumière ces espèces exceptionnelles.
Bruce Dickinson, le célèbre chanteur d’Iron Maiden, est mondialement reconnu pour sa voix puissante et son charisme sur scène. Associer son nom à cette nouvelle espèce de lézard témoigne de l’impact et de la renommée du groupe de heavy metal, qui compte des millions de fans à travers le globe. Iron Maiden a déjà conquis le cœur des Péruviens lors de ses concerts dans le pays, et cette découverte inédite renforce les liens entre musique et nature.
Cette nouvelle espèce de lézard, baptisée en l’honneur de Bruce Dickinson, s’ajoute à la liste des nombreuses découvertes fascinantes réalisées dans la jungle péruvienne, révélant ainsi la richesse et la diversité de la région.
 

De l’Ukraine à l’Afrique du Sud : le sauvetage émouvant de deux lions exposés à une mort certaine

Tsar et Jamil, deux lions sauvés d’un zoo en Ukraine ont été récemment relâchés dans un sanctuaire pour grands félins en Afrique du Sud, offrant ainsi une seconde chance à ces animaux maltraités. Les deux frères, âgés de trois ans, ont été secourus peu après le début de la guerre en 2022 et ont été pris en charge par un centre de sauvetage de la faune sauvage à Kiev avant d’être transférés en Afrique du Sud.
Les lions, nés en captivité, ont subi des conditions de vie déplorables, avec des os cassés et un régime alimentaire inadéquat pour leur espèce. Maintenant entre de bonnes mains, Tsar et Jamil, seront pris en charge par Born Free et la Shamwari Private Game Reserve, où ils pourront enfin découvrir la liberté de vivre dans leur nouvel enclos.
Malgré leur passé tragique, ils semblent impatients d’explorer leur nouvel environnement et de retrouver leur force physique et mentale. Avec l’aide des soigneurs et des experts en faune sauvage, ces lions auront la chance de se rétablir et de vivre une vie digne dans la brousse africaine.
Ce voyage marque le début d’une nouvelle vie pour Tsar et Jamil, qui pourront enfin connaître le bonheur et la tranquillité après avoir surmonter des épreuves difficiles.
Cette histoire témoigne de la résilience et de la compassion envers les animaux sauvages, offrant une lueur d’espoir pour ces lions maltraités mais finalement sauvés.
Terki Nassim

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Une bijouterie de luxe dévalisée près des Champs-Elysées à Paris

Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire parisienne. Les braqueurs sont activement recherchés. Un...

Les derniers articles

Commentaires récents