30 septembre 2022
spot_img
AccueilSociétéDevises : la route d’Istanbul

Devises : la route d’Istanbul

6 millions d’Euros ont été saisis

Devises : la route d’Istanbul

De juin à début septembre 2018, la police a saisi plus de 6 millions d’euros, dont 2 200 000 euros à la frontière tunisienne et 1 460 000 euros dans les aéroports d’Alger et de Constantine.

Les brigades des frontières aériennes au niveau des aéroports algériens, relevant de la Direction de la Police de l’air et des frontières (PAF) sont sur le qui-vive. Les grosses sommes saisies lors des dernières tentatives de transfert illicite de devises ont sonné l’alerte. Une mobilisation d’autant plus accrue que tous les passeurs pris en possession de milliers d’euros voyageaient vers la Turquie, un pays qui traîne la réputation de destination moins contraignante. Selon des sources bien informées, la PAF a revu à la hausse le niveau de vigilance sur le contrôle des voyageurs à destination d’Istanbul. Et il y a de quoi, étant donné l’ampleur du trafic.

Selon des données officielles fournies par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) et les Douanes algériennes, ce sont plus de 25 millions d’euros qui ont été saisis, durant une courte période, à travers les aéroports d’Algérie sur des passagers à destination de la ville eurasienne. Si, par le passé, les transferts illicites concernaient des sommes allant de 10 000 à 100 000 euros, les prises opérées par la police et les douaniers, depuis janvier 2018, sont beaucoup plus importantes.

- Advertisement -

Lire la suite sur Liberté

Auteur
Liberté

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Algérie : exporter « des fossiles », importer des « faux-cils » ?

On se demande parfois si l’énergie produite par des centrales nucléaires est une énergie fossile ou une énergie renouvelable. Et la réponse ni l’une...

Les plus populaires

Commentaires récents