2 décembre 2022
spot_img
AccueilIdéeDjamel Bensmaïl avait un grand cœur et la Kabylie dans le cœur !

Djamel Bensmaïl avait un grand cœur et la Kabylie dans le cœur !

REGARD

Djamel Bensmaïl avait un grand cœur et la Kabylie dans le cœur !

Le jeune martyr Djamel Bensmaïl est l’Algérie, et la Kabylie meurtrie par les feux criminels du pouvoir est, du fin fond de ses entrailles jusqu’aux cimes de ses montagnes, Djamel Bensmaïl.

Le déclenchement des feux, dans plus d’une quarantaine de foyers simultanément, ainsi que l’abominable  lynchage du jeune Djamel Bensmail ,est l’œuvre machiavélique de la mafia au sein du pouvoir depuis l’indépendance du pays. Les mains assassines du pouvoir, non satisfaites du brasier qui consume impitoyablement la Kabylie, veut attiser le feu de la discorde nationale, veut semer la division et la guerre civile au sein de la population, avec les mêmes procédés machiavéliques, dignes des régimes totalitaires.

Livrer le jeune Djamel Bensmail à la vendetta, avec au milieu du bourbier, les mains assassines du pouvoir, est un crime impardonnable.

La Kabylie ne pardonnera pas pour l’assassinat de Djamel Bensmaïl, parce qu’en lui  vivait l’Algérie libre, que tous les Kabyles attendent inlassablement, depuis  bien des générations, depuis leur insoumission légendaire à ce pouvoir totalitaire.

- Advertisement -

Ce pouvoir totalitaire, par la banalité du mal que lui seul sait entretenir et nourrir, veut sacrifier encore une fois la Kabylie, en œuvrant pour le meurtre, la division, la confusion, le doute et la méfiance entre Algériens. Le clan qui agit, dans l’ombre des longs couloirs qui mènent vers la présidence, nous fait rappeler le même procédé, fait de tragédies nationales et de scandales financiers qui ont fini par asseoir Bouteflika au pouvoir.

C’est grâce à lui que les mains assassines du pouvoir et des islamistes ont été blanchies. Tebboune, quant à lui, est le président de Gaïd Salah, et, par définition, il est à l’opposé de l’autre clan rival, aussi machiavélique que celui de son mentor, mais plus ancré et  plus funeste dans la gestion mafieuse et meurtrière du pays. C’est cette Algérie, prise dans le bourbier des guerres  intestines entre clans mafieux, qui paie le lourd tribut, en assistant, incrédule, à la mort de ses plus vaillants enfants.

Face au drame qui frappe la Kabylie, Tebboune est comptable de la mort de Djamel Bensmaïl. Les élus de la dernière mascarade électorale, illégitimes aux yeux de la grande majorité du peuple, le sont autant que lui si ce n’est plus , puisque , hommes de main qu’ils sont, ils valident, par des lois et des politiques funestes, ce que le peuple rejette catégoriquement dans la rue.

Peuple de Miliana, peuple d’Algérie, l’heure d’entrer en résistance  est venue. L’heure de se mobiliser, plus que jamais, comme un seul homme, rêvant du même idéal de justice, vivant pour que règne la liberté aux quatre coins du pays, est plus que jamais une nécessité pour ne pas laisser le brasier de la guerre civile se propager dans nos foyers. 

Peuple de Kabylie, faisons en sorte que dans toutes les rues de la Kabylie, dans chaque village, sur tous les toits qui résistent encore aux brasiers, le nom de Djamel Bensmail soit gravé à jamais. Pour que vive en nous, aussi longtemps qu’on n’aura pas libéré le pays de ces mains assassines , son rêve pour une Algérie solidaire, libre et démocratique.

Auteur
Mohand Ouabdelkader 

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Conseil national du RCD : le refus déguisé de la wilaya d’Alger 

A quelques heures de la tenue de son conseil national, le RCD est toujours dans l'attente de l'autorisation de la wilaya d'Algérie. Un quitus...

Les plus populaires

Commentaires récents