20 juin 2024
spot_img
Accueil360°El Kadi Ihsane condamné à 5 ans de prison, dont 3 fermes

El Kadi Ihsane condamné à 5 ans de prison, dont 3 fermes

El Kadi Ihsane
Le procès d’El Kadi Ihsane est celui de la presse libre

Ihsane El Kadi condamné a 5 ans de prison dont 3 ans ferme et dissolution de la société Interface Médias, éditrice de Radio M et de Maghreb Émergent, la confiscation des biens saisis et 10 millions da d’amende ainsi qu’un million de da de dédommagement à l’ARAV.

Un verdict implacable. Injuste, comme tous les verdicts prononcés depuis le printemps 2019 contre les journalistes et activistes de la dissidence citoyenne. Le journaliste El Kadi Ihsane payer cher son indépendance, son impertinence.

Tebboune qu’il a étrillé plusieurs fois a la haine recuite contre les journalistes libres. Il préfère une presse servile. Alors il fallait neutraliser toutes les voix qui refusent de se soumettre. El Kadi Ihsane en fait les frais.

L’Algérie sombre inexorablement dans le totalitarisme. Le règne d’Abdelmadjid Tebboune demeurera dans l’histoire algérienne comme celui d’une forfaiture démocratique.

Au-delà de ceux qui dirigent la traque contre les journalistes libres et les activistes, la responsabilité des juges qui condamnent sans état d’âme est engagée dans la dérive autoritaire que vit le pays.

- Advertisement -

L.M.

Les régimes du Grand Maghreb convergent pour réprimer leurs peuples

3 Commentaires

  1. « Le règne d’Abdelmadjid Tebboune demeurera dans l’histoire comme celui de l’injustice ». Désolé Mr L.M, mais je m’inscris en faux contre cette affirmation. 1) Tebboune n’aura jamais de place dans l’histoire (même pas un strapontin), mais sa place est déjà réservée dans la poubelle de l’histoire; 2) Faites un peu plus attention à l’utilisation de pléonasmes (règne d’Abdelmadjid Tebboune et injustice). Sur un autre registre, je ne comprends vraiment pas le rationnel (si rationnel il y a) de l'(in)justice tebbounienne qui ne fait strictement rien contre des auteurs connus de fuite de grosses sommes de devises de l’Algérie vers l’étranger et qui s’acharne contre Kadi Ihsane qui a demandé à sa fille (une Algérienne à part entière résidant légalement et travaillant légalement en Grande Bretagne) pour lui transférer (de la GB vers DZ) une modeste somme d’argent pour payer les salaires de travailleurs algériens et non pour se bâtir un pécule en devises dans des banques européennes ou d’ailleurs. Trouvez l’erreur!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents