4 décembre 2022
spot_img
Accueil360°Elections communales à Bejaïa et à Tizi Ouzou : les indépendants raflent...

Elections communales à Bejaïa et à Tizi Ouzou : les indépendants raflent plus de 82% des sièges

Vote

Les listes indépendantes ont remporté 74 sièges, soit 82,22% des sièges à pourvoir lors des élections communales partielles qui se sont déroulées, samedi, dans les wilayas de Béjaïa et de Tizi Ouzou, a révélé dimanche le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi.

Echec cuisant pour le néo-FFS aux élections locales partielles en Kabylie. Ce, jadis grand favori dans la région, arrivé en 3e position, derrière l’ancien parti unique le FLN.

Dans un point de presse consacré à l’annonce des résultats provisoires de ces élections partielles, Mohamed Charfi a fait savoir que les 12 listes en lice ont remporté 74 des 90 sièges à pourvoir, soit un taux de 82,22 %. Elles sont suivies des listes du parti du Front de libération nationale (FLN) qui ont obtenu 7 sièges, soit 7,78%.

Le Front des forces socialistes (FFS) arrive en 3e position avec 6 sièges, soit 6,67% du nombre total des sièges, suivi du Rassemblement national démocratique (RND) qui a obtenu 3 sièges, soit un taux de 3,33%.

- Advertisement -

Les élections communales partielles ont concerné les communes de Feraoun, M’cisna, Akbou et Toudja dans la wilaya de Bejaïa, et Aït Mahmoud et Aït Boumahdi dans la wilaya de Tizi Ouzou. Elles ont eu lieu suite au large boycott qui a eu lieu dans ces localités de Kabylie en décembre 2021.

Affirmant que l’ANIE a assuré «toutes les conditions pour la réussite de ces élections communales partielles qui ont été organisées et encadrées comme toutes les autres échéances nationales», M. Charfi a affirmé que «le caractère partiel ne diminue pas du sérieux dans leur organisation et des efforts consentis».

Le président de l’ANIE s’est dit satisfait du déroulement de l’opération dans une concurrence loyale qui a prévalu entre tous les candidats aussi bien ceux des listes indépendantes que de ceux des partis, rappelant qu’«aucun dépassement, ni contestation» n’ont été enregistrés par l’Autorité.

La prise de conscience a pris le dessus pendant ces élections, a fait remarquer M. Charfi qui a souligné que «l’objectif est d’élire des représentants capables de gérer les affaires publiques», d’autant que tout un chacun est conscient que «la démocratie est un choix personnel, dont la concrétisation passe par les représentants du peuple».

Par l’élection des membres des APC de Feraoun, M’cisna, Akbou et Toudja dans la wilaya de Bejaia et de Aït Mahmoud et Aït Boumahdi dans la wilaya de Tizi Ouzou, tous les membres des APC du pays ont été élus dans l’Algérie nouvelle, a-t-il dit.

Avec APS

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

« Censure » de Mediapart : la justice tranchera mercredi

Une affaire inédite de censure visant le site d’information Mediapart éclabousse l’espace médiatique français depuis quelques jours. Mediapart est empêché par la justice de...

Les plus populaires

Commentaires récents