29 juin 2022
spot_img
AccueilCommuniquéEn France, le marché du CBD est porté par 7 millions de...

En France, le marché du CBD est porté par 7 millions de consommateurs

D’une molécule suscitant la controverse, le cannabidiol ou CBD s’impose progressivement dans les habitudes de consommation de plus de 7 millions de Français. Décryptage…

7 millions de consommateurs, 2 000 magasins spécialisés et une incertitude juridique

Curieux destin que celui du cannabidiol dans l’Hexagone. Cette molécule qui longtemps suscité la controverse semble entrer dans les mœurs.

Face à l’engouement croissant pour les produits contenant cette substance non psychotrope extraite du chanvre industriel, un arrêté ministériel publié le 31 décembre 2021 était pourtant venu couper l’herbe sous le pied des professionnels de ce secteur lucratif. A compter du 1er janvier 2022, la molécule (sous sa forme pure) devait être bannie du circuit « grand public », se cantonnant aux laboratoires scientifiques et autres structures de santé engagées dans des expérimentations médicales.

Saisi par des professionnels furieux mais solidaires, le Conseil d’Etat avait suspendu l’interdiction ministérielle à titre provisoire, relançant la machine du CBD dès le 24 janvier 2022. Le Juge de Référés a en effet qualifié la décision du gouvernement d’ « injustifiée » et de « disproportionnée » au regard des éléments en sa disposition, rappelant que les produits à base de CBD ayant une concentration en THC inférieure à 0,3 % ne présentaient pas d’effets psychotropes. La plus haute institution administrative s’est donc alignée sur la position du Comité Scientifique de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui estime que « le CBD ne présente pas de potentiel d’abus et de nocivité pour la santé publique » (voir le communiqué officiel).

- Advertisement -

Aujourd’hui, plus de 7 millions de consommateurs français s’approvisionnent en huiles, fleurs, feuilles, tisanes, e-liquides de vapotage et aliments à base de CBD dans plus de 2 000 boutiques spécialisées, essentiellement concentrées dans les grands pôles urbains. Le nombre de magasins proposant ces produits « relaxants » a été multiplié par cinq en moins de deux ans malgré le contexte juridique incertain. D’ailleurs, le projet de CBD Shop en France semble séduire de plus en plus de jeunes entrepreneurs en dépit de la réticence des établissements bancaires à financer ces commerces.

CBD en France : pourquoi un tel engouement ?

Si l’on exclut les péripéties juridiques, le marché français profite d’un macroenvironnement très avantageux. Il faut savoir que près d’un Français sur cinq déclare « se sentir stressé la plupart du temps » selon les chiffres de la Chambre Syndicale de Sophrologie… soit plus de 10 millions de personnes. Plébiscité pour ses effets relaxants, le cannabidiol peut contribuer à soulager le stress et l’anxiété mineure à modérée sans effets secondaires majeurs.

Ensuite, et selon les chiffres du Baromètre du Sommeil de Santé publique France, les Français ont perdu plus d’une heure et demie de sommeil en 50 ans. Le Baromètre épingle un écart de plus d’une demi-heure de sommeil, chaque nuit, entre les recommandations des professionnels de santé et le sommeil effectif des Français. Selon une étude réalisée par le département de Psychiatrie de l’Université du Colorado, le CBD permettrait d’améliorer le cycle du sommeil des personnes souffrant d’épisodes d’insomnie, à fortiori lorsqu’ils sont causés par un stress chronique.

Sur le plan économique, la France s’impose aujourd’hui comme le troisième producteur mondial de chanvre industriel, matière première dont est issue la molécule de cannabidiol (derrière la Chine et le Canada). La France concentre d’ailleurs plus de la moitié de la production européenne, loin devant les Pays-Bas et l’Italie. La disponibilité de la matière première permet aux professionnels de s’approvisionner à bas prix et de proposer des tarifs très compétitifs, ce qui consolide la demande.

Quid de l’utilisation du CBD en Algérie ?

Le législateur algérien ne réserve pas de traitement de faveur au cannabidiol. La molécule est en effet considérée comme un stupéfiant, au même titre que le THC contenu dans le cannabis. D’ailleurs, l’Algérie s’est opposée de manière frontale aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en matière de CBD thérapeutique.

Pour l’anecdote, le cannabis médical a longtemps fait partie de la pharmacopée algérienne. On retrouve même des mentions de la « zatla » dans des écrits du 12e siècle, notamment dans les ouvrages de médecine traditionnelle « Umdat At-Tabîb » et « Jami’al-mufradat ».

ARTICLES SIMILAIRES

5 Commentaires

  1. Amounavi vous oubliez l’essentiel.

    En guise d’avertissement je tiens à dire que je ne suis pas un spécialliste de la kistyou , ni en tant que consommateur ni en tant que connaisseur. CE n’est pas un sujet qu’il faut prendre par la queue, à la légère.

    Certes, pour produire un effet il faut une certaine concentration du produit dans l’organisme. Cependant si comme vous le laissez imprudemment entendre le cannabidiol n’a pas d’effets psychoactifs pourquoi se l’administrerait-on ?

    De plus , comme pour l’alcool , ce ne sont pas forcément les concentrations d’alcool pur qui sont déterminantes mais les quantités absorbées. Une bière de 25 CL 0 5% équivaut un whisky de 2,5CL 0 40% .

    Et, enfin, ce n’est pas tant la substance qui fait la dépendance mais le Lien qu’on entretient avec le produit. Si on ne peut pas se passer d’un produit , c’est une drogue ipicitou ! Un produit anodin peut devenir une drogue suivant les sacrifices qu’on lui consent ( financiers, risques sanitaires et judiciaires).

    L’exemple du Subutex est probant. Certains l’utilisent dans des buts de sevrage d’autres comme drogue tout simplement. Le vapotage également. Il y a une différence entre ceux qui l’utilisent pour arrêter la cigarette et ceux qui l’utilisent pour la remplacer.

    • Azul a Dda Hend, filosofikma parlant, toutes choses à du bon et du mauvais côté, il suffit juste de mettre les bonnes et les mauvais côtés de cette chose sur la balance pour décider si on la halal ise ou pas!

      Des fois que on demande l’avis de l’imam aussi.

      Par exemple si on suit le raisonnema de cet auteur anonyme, la masturbatiou c’est une drogue, voir le wifi , la connexiou, l’internet et nos télé fone avec cyryl hanouna.

      J’ajoute aussi que cela dépend pas uniquement des quantités et de l’excès comme tu dis mais aussi de l’usage et des individus qui ont consomment non? Y’en a qui deviennent poètes en la consommant et d’autres criminels.

      De toute fassou t hassoul tu la dit une fois ou plus , il faut bien mour de quelQue chose, Laquelle?

  2. Nighak a Lhos,

    Sek j’voulais dire c’est que comme on dit chinou à Guezgata ; awar t3echqed g’uvlad , mawlach at babet . Safidir apipri : si tu aimes une pierre tu la porteras. Ce n’est pas à son poids qu’on juge une drogue.

    Les médicaments sont parfois utilisés comme des drogues, et des drogues comme médicaments. Sadipa de qui fikwa ? Alors sikwa le cannabis thérapeutique ? Celui qu’on fume quand on est malade ?

    En France le débat porte sur un choix cornélien dantesque. Le tabac et lalkoul ne sont pas criminogènes, mais ils tuent plus que toutes les autres drogues réunies. Il n’y pas d’overdose au cannabis , mais il est criminogène.

    L’auteur joue sur les termes : chanvre industriel pour ne pas dire cannabis . Ensuite il confond concentration dans la plante et la substance elle-même. Négligeant le fait que le demandeur lui , c’est l’ivresse qu’il cherche et non le flacon. L’alcool de la bière , du vin , ou du Whisky , est igzaktma le même. Si pour avoir l’ivresse il faut un litre d’alcool à12 digri , il faudra en boire deux litres à 6 digri pour en ressentir les même effets. Les fumeurs qui passent à la cigarette dites za3ma légère augmentent leur inhalation pour en tirer leur dose habituelle, et ne font ainsi que changer de cancers sans changer sa gravité.

    Je parlais du lien : il y a des drogues sans substance . Alla khati, pas la religion.

    Prenons l’exemple de deux substances : la nicotine et l’éthanol ( l’alcool) .

    Concernant la nicotine , elle est présente aussi , dans les tomates, les aubergines, et les pommes de terre , à plus faible dose que dans le tabac bien entendu. Et pourtant personne n’a jamais fumé une tomate ou une aubergine. De plus la nicotine est hydrosoluble ,comme la caféine dans le tabac ou dans le thé , mais personne n’a utilisé le tabac en infusion. Tout le mystère est dans la fumée pas dans la plante ni forcément dans la substance , car la nicotine pure celle des patchs, des pastilles , des gommes, ou de la cigarette électronique ne reproduit pas les effets de la nicotine de la « petite fumée ». Castaneda.

    De plus la nicotine est un poison très violent et létal à moins d’un gramme par voie orale.

    Quant aux effets psychotropes, quels sont les effets psychotropes de la cigarette ? Certes la nicotine est très addictogène, mais quid de ses effets psychotropes. Vous avez vu un fumeur de cigarettes danser sur la table après avoir fumé un paquet de cigarettes l’une derrière l’autre ? Si vous êtes en manque, en quelques secondes , la cigarette le supprime, mais procure-telle l’ivresse de l’alcool ? Pourtant voudoukhane, nagh vou chemma, est inconsolable quand il est en manque.

    Les histoires qu’on se raconte quand on boit ou quand on fume n’ont rien à voir avec celle qu’on se raconte quand on est obligé d’arrêter.

    Pour le reste inna lillahi wa illayhi radji3oun.

    • Azul a Dda Hend, merci encore une fois pour ce commentaire, voilà qui est très clair, wakila tu connais un brin dans ces chose là! Moi qui ne fume pas et ne prend pas de chemma !

      J’ajoute juste un détail que tu n’a pas citer dans ton commentaire c’est les lobbyistes.

      Tu a tout fait raison sinon sur l’usage et l’enivrement rechercher.

      Quant à l’auteur j’aimerai bien qu’il ne répond à cette question, une arme sans tireur et un tireur sans ce arme c’est quoi la différence ? L’esprit d’analyse

      Lorsque j’ai aborder l’imam c’est pour illustrer un peu cet amalgame, je crois même tu l’a mentionné dans l’une de tes merveilleuses interventions, donc je pense il est de toi . « lorsque allah leur a demandé de s’attaquer au vin ils se sont attaqués aux vignes « 

      Je connais des gens fumeurs et buveur d’alcool qui ont vécu longtemps en bonne santé, tel mon arrière oncle mort a 102’ans.

      Désolé j’écris avec un iPhone et il me joue des tours a chaque fois
      Cheer

  3. azul! assommons les pauvres ! pour paraphraser le poète français Baudelaire seul les imbéciles et les gens malheureux recherchent l’ivresse parce qu’ils sont pas capables d’affronter la vie! le tabac, l’acool et les drogues sous toutes leurs formes détruisent le cerveau de l’être humain et provoquent des addictions horribles et des maladies que de crimes et de problèmes sociaux sont engendrés par ces substances nocives , de familles detruites, personnes ruinées, de précarisation voire de déchéance et de marginalisation! un conseil ne touchez jamais à ces merdes menez une vie saine, faites du sport ayez une bonne hygiène de vie, vous garderez une bonne santé et votre dignité!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Ce que vous devez savoir sur la Bugatti Veyron 16 FR

Les ingénieurs automobiles ont fait des progrès incroyables au cours de la dernière décennie du 20e siècle. L'essor des ordinateurs de bord puissants et...

Les plus populaires

Commentaires récents