1 février 2023
spot_img
AccueilChroniqueEntre pouvoir et peuple : le médiateur est la rente !

Entre pouvoir et peuple : le médiateur est la rente !

REGARD

Entre pouvoir et peuple : le médiateur est la rente !

Les Algériens refusent la fatalité d’une gouvernance par la rente.

« Au lieu de se plaindre des abus d’un pouvoir, il faut dénoncer la démission des contrepouvoirs » Charly Teddy

L’accélération des évènements politiques en Algérie continue d’entretenir la confusion et l’inquiétude. Les regrettables voltes faces des uns et des autres contribuent gravement à accentuer les interrogations et à conforter l’écœurement généralisé. La dérive dans l’expression quotidienne touche aussi bien les discours que les concepts.

Que font ceux qui se sont investis dans le génie de la plume et des idées. Est-ce le regard qui s’éteint ou la plume qui se brise ? Pourtant ni la creuse magie du pouvoir, ni les vraies chimères des nantis du régime et encore moins le pathétique réveil des héros de la révolution ne doit nous faire renoncer à élucider un peu mieux les raisons de ce désarroi.

- Advertisement -

L’histoire recèle tant de leçons dans lesquelles biens de vérités ont déjà été énoncées, il suffit de se réformer dans ses attitudes et dans ses comportements. Il suffit de se regarder dans la glace sans rougir. Se remettre en cause et enquêter soi-même sur les avantages et les acquis d’une carrière artificiellement prospère que la jeunesse découvre et met à nu la mort dans l’âme puisque s’agissant de ses aînés que peuvent être ses parents ou ses grands-parents.

En effet, tant que les relations personnelles avec la hiérarchie sont intéressées et donc intéressantes, nombreux peuvent être les avantages, les faveurs. et les privilèges. Les techniques d’approche sont personnelles, la stratégie est commune. Le bénéfice est individuel mais le risque est collectif.

« Tu me prends par le ventre, je te tiens par la barbichette ». Il y a une solidarité de groupe. Il y a point de réussite sociale en dehors du groupe. La personnalité de chaque individu se fond et se confond avec le groupe et devient un élément d’un tout disparate, précaire et révocable.

Lorsque de telles relations envahissent tous les espaces et neutralisent toutes les fonctions, le pouvoir rentier distributif devient par voie de conséquence le régulateur exclusif de la société dans son ensemble.

Auteur
Dr A. Boumezrag

 




ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Disparition de Me Djamel-Eddine Chaoui : Riposte internationale s’interroge

La disparition inexpliquée de Me Djamel Eddine Chaoui, avocat au barreau de Skikda a fait réagir l'ONG Riposte Internationale qui vient  de publier le...

Les plus populaires

Commentaires récents