3 octobre 2022
spot_img
AccueilSociétéFaculté de médecine réclame un CHU désespérément !!!

Faculté de médecine réclame un CHU désespérément !!!

Ouargla

Faculté de médecine réclame un CHU désespérément !!!

Créée en 13 mars 2013 par décret présidentiel, la faculté de médecine Kasdi Merbah de Ouargla n’arrive pas à fonctionner normalement.

La raison ? La faculté en question n’arrive pas à voir son projet de Centre hospitalier universitaire (CHU) se concrétiser malgré l’appel récurrent de la société civile qui s’est mobilisée à travers des sit-in en de multiples occasions pour dénoncer le gel de ce projet. Pourtant ce CHU est très attendu par la population locale qui souffre du manque flagrant des médecins spécialistes.

Avec l’approche de la quatrième année de formation pour la première promotion les étudiants futurs médecins ne savent plus où et comment faire leur stage pratique surtout quand on sait que l’EPH Ouargla est déjà connu pour son manque de médecins spécialistes. D’ailleurs la majorité des malades sont orientés vers les CHU d’Alger pour tous les gestes de la médecine spécialisée.

- Advertisement -

Les étudiants sont perplexes ; ils ne savent plus à quel saint se vouer. La tutelle aurait dû bien élaborer ce projet de la faculté de médecine avant sa création et anticiper sur les années des étudiants.

Cependant ici à Ouargla, on ne s’explique pas comment l’Etat n’arrive pas à implanter un CHU et laisse le projet victime de l’austérité imposée par les autorités d’Alger.

L’importance que revêt ce projet de CHU pour la région et les étudiants d’Ouargla n’est pas à démontrer. Les besoins en spécialistes et en lits sont abyssaux dans cette wilaya censée pourtant être la plus riche du pays. Pour autant pourquoi elle accuse un tel déficit en médecins spécialistes ? Pourquoi il n’y a pas de retombées économiques directes aux Ouarglis ?

Les étudiants en médecine ainsi que la société civile reste perplexes quant à la position de gouvernement sur le dossier. Pas seulement l’avenir de ces futurs médecins et leur formation est plus que jamais problématique, quand on sait que l’EPH Mohamed-Boudiaf n’est pas en mesure d’assurer la formation de taille d’un futur médecin.

Auteur
De Ouargla : Abderrahmane Lahouel

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Sommet d’Alger : Tebboune invite officiellement Mohammed VI

  Le ministre de la Justice Abderrachid Tebbi a remis au ministre des Affaires étrangères marocain, Nasser Bourita, l’invitation officielle d’Abdelmadjid Tebboune adressée au roi...

Les plus populaires

Commentaires récents