16 juillet 2024
spot_img
AccueilA la uneFAF : information judiciaire contre 14 accusés dans des affaires de corruption

FAF : information judiciaire contre 14 accusés dans des affaires de corruption

Une information judiciaire a été ouverte, lundi, contre 14 accusés dans des affaires de corruption impliquant d’anciens responsables de la Fédération algérienne de football (FAF), dont d’anciens présidents et secrétaires généraux, a indiqué un communiqué du parquet de la République près le Pôle pénal national économique et financier.

« En application des dispositions de l’article 11 du Code de procédure pénale, le parquet de la République près le Pôle pénal national économique et financier informe l’opinion publique que, suite à des informations sur des soupçons de corruption au niveau de la FAF.

Cette enquête vise nombre de cadres dirigeants dans la conclusion de contrats en violation de la procédure interne en vue d’accorder des privilèges injustifiés à des tiers, ayant entraîné la dilapidation des deniers publics au niveau de la FAF et du Trésor, une enquête préliminaire a été ouverte par la brigade de lutte contre les crimes économiques et financiers relevant de la Sûreté de wilaya d’Alger », précise le communiqué.

« En date du 1er juillet 2024, une information judiciaire a été ouverte contre 14 accusés, dont les anciens présidents de la fédération (Z.K), (Z.D) et (C.A), les anciens secrétaires généraux (D.M) et (S.M), l’ancien manager général (A.A), et trois (3) personnes morales pour les délits d’abus de fonction, de dilapidation volontaire de deniers publics et de participation à la dilapidation et de conclusion de contrats en violation des dispositions législatives et réglementaires en vue d’accorder des privilèges injustifiés à des tiers et d’obtenir des privilèges injustifiés lors de la conclusion de contrats avec l’Etat ou l’une de ses instances ou institutions », selon la même source.

« L’opinion publique sera informée de toute mesure prise en temps et en heure », conclut le communiqué.

- Advertisement -

Avec agences

2 Commentaires

  1. Qui n’est pas corrompu en algerie ? Chaque responsable a un squelette dans son armoire. Si c’est pour nous amuser afin d’oublier l’escroquerie du 7 spetembre je vous dis FAKOU !

  2. « (…) dont les anciens présidents de la fédération (Z.K), (Z.D) et (C.A), les anciens secrétaires généraux (D.M) et (S.M), l’ancien manager général (A.A) (…) ». C’est quoi ce délire? Za3ma en ne donnant que les initiales, l’identité des accusés cités n’est pas dévoilée. Z.K, n’est-ce pas El Hadj Raouraoua? Ce que je comprends de la procédure en cours c’est que les délits reprochés n’ont débuté que depuis l’arrivée de ZK à la tête de la FAF, i.e., depuis mars ou avril 2017 seulement. En d’autres termes, tous ceux qui présidaient aux destinées (malheureuses) de la FAF avant 2017 étaient des anges à qui on pouvait donner des deniers publics sans confession. Excusez-moi, mais j’en doute beaucoup, très beaucoup même. Même H. Boumediene s’était un jour demandé qui sur cette terre pouvait tremper son doigt dans un pot de miel sans le lécher, voire s’accaparer tout le pot et toute la ruche avec. La dilapidation des deniers publics au niveau de la FAF remonte à bien avant 2017. Apparement ces 14 accusés seront sacrifiés pour mieux sauver les soldats R.M et S.W (pour rester dans les initiales que tout un chacun a aisément deviné qui elles désignent).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents