1 octobre 2022
spot_img
AccueilIdée"Faut-il arriver à choisir entre l’Etat et le peuple ?"

« Faut-il arriver à choisir entre l’Etat et le peuple ? »

TRIBUNE

« Faut-il arriver à choisir entre l’Etat et le peuple ? »

En 2021, les Algériens sont en train de vivre le cauchemar du roman 1984 de Georges Orwell.

« La chambre d’accusation près la cour d’Alger a confirmé, hier, le placement de Karim Tabbou et de Slimane Hamitouche sous contrôle judiciaire, a-t-on appris du collectif d’avocats.

Il est également interdit pour Karim Tabbou de “participer à des manifestations non autorisées et son passeport a été saisi par le juge d’instruction”, a précisé le collectif d’avocats, soulignant que Slimane Hamitouche n’est pas concerné par ces dernières mesures. M.Tabbou a déjà été emprisonné de septembre 2019 à juillet 2020 et condamné à un an de prison avec sursis et à une amende de 100 000 DA pour “atteinte à la sûreté nationale” par le tribunal de Koléa (Tipasa). Poursuivi aussi pour le chef d’inculpation d’“atteinte au moral de l’armée”, l’ancien député et cadre du FFS avait été relaxé ».

Liberté, 10 Mai 2021

Commentaire : Il est interdit de faire de la politique en Algérie. Seule la politique artificielle menée par des personnes désignées par l’administration est autorisée. Il est interdit aux Algériens de critiquer le fonctionnement de leur Etat en vue de son amélioration.

- Advertisement -

Pour le régime, tous ceux qui critiquent les dysfonctionnements des institutions de l’Etat sont des délinquants susceptibles d’être poursuivis par l’administration judiciaire. De ce point de vue, il n’y a pas de détenus d’opinions politiques puisqu’il est interdit d’avoir une opinion politique. Pour les dirigeants, une opinion politique libre est une menace contre l’Etat.

A cet effet, ils mobilisent les services de sécurité et l’appareil judiciaire pour écarter cette menace. Pour les dirigeants, depuis le 22 février 2019, quelques délinquants mal intentionnés ont influencé et entraîné des centaines de milliers de citoyens naïfs à manifester contre l’Etat et ses institutions.

Les services de sécurité sont en train de récolter les renseignements nécessaires et apporter la preuve de la main de l’étranger pour les neutraliser. Enfermés dans leur bulle et vivant dans un monde irréel, les dirigeants confondent Etat et régime. Ils ne savent pas que l’Etat demeure et les régimes se succèdent.

Ils se posent les questions suivantes : « Comment se fait-il que le peuple se soulève contre son Etat ? Comment faire pour sauver l’Etat de l’inconscience du peuple ? Faut-il arriver à choisir entre l’Etat et le peuple ? » En 2021, les Algériens sont en train de vivre le cauchemar du roman 1984 de Georges Orwell.

Auteur
Lahouari Addi

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’Algérie peut-elle intégrer le groupe des BRICS ?

Abdelmadjid Tebboune ne cache plus son intention de rejoindre le groupe des pays émergents aux côtés du Brésil, de la Russie, l’Inde, la Chine...

Les plus populaires

Commentaires récents