16 juillet 2024
spot_img
Accueil360°France : l'appel au "Front républicain" anti-RN et son impact

France : l’appel au « Front républicain » anti-RN et son impact

« Le Front républicain tel qu’on le définissait encore en 2022 est largement mort. A l’époque certains étaient choqués par les propos de Mélenchon qui disaient « pas une voix pour le RN » sans appeler à voter clairement pour Emmanuel Macron.

Sans ses alliés, le RN a obtenu 29,5% des suffrages. Le Nouveau Front Populaire (27,99%). La marche est haute mais pas impossible si vraiment une digue républicaine se constituait dans le pays.

Aujourd’hui, le plus clair de chez Ensemble et Gabriel Attal disent la même chose. « Pas une voix pour le RN ». Cependant rien n’est aussi clair que ça. Il y a encore des barons à droite qui refusent, par aigreur et revanche, de voir le danger que constituent le RN et ses alliés de l’extrême droite, et refuse d’appeler à voter pour le Nouveau front populaire, là où il sera potentiellement vainqueur. Les

« Mais attention quand on regarde ce que nous disaient la semaine dernière les sympathisants de gauche dans leur report de voix, même leur choix n’était pas si établi que ça. 50% disaient vouloir voter pour le centre, 10% pour le RN, et 40% disaient vouloir s’abstenir. Ils disaient leur manque de motivation pour aller se déplacer et voter pour les candidats soutenant Emmanuel Macron. Et ce alors qu’ils sont les plus motivés à faire battre le Rassemblement national. Et c’est là que sera le vrai enjeu ».

Le RN a-t-il encore des réserves de voix ?

« Ils ont moins besoin de réserves de voix mais oui ils en ont, au sein des sympathisants de droite LR. Encore plus lorsqu’ils sont face à un candidat de gauche. Dans ces conditions, ce qui ressortait la semaine dernière est que deux fois plus de sympathisants LR votent pour le Rassemblement national plutôt que pour la gauche ».

- Advertisement -

« Ca veut dire aussi qu’ils peuvent jouer un vrai rôle dans la majorité relative ou absolue du RN. Dans un duel RN-Ensemble le sympathisant LR vote encore largement plus pour Ensemble, à 60%, contre 20% pour le RN et 20% d’abstention. Surtout quand les candidats Renaissance sont issus de la droite ».

La gauche a-t-elle encore des marges de manoeuvre ?

« Ce que peut espérer la gauche c’est de faire en sorte d’empêcher le RN d’obtenir une majorité absolue. C’est ça l’enjeu. Maintenant, et même si le Front républicain est très largement mort dans son esprit, il y a quand même des leaders à gauche qui appellent très clairement au désistement. Et ça complique nettement les choses pour le RN qui en cas de duel voit l’équation se resserrer. Il reste un suspense dans cet entre-deux tours. Ça va être très intéressant d’observer ce qui va se passer d’ici mardi (18H00, date limite pour les désistements, NDLR), et la position qu’aura le camp présidentiel, premier arbitre de ce scrutin ».

« Les candidats suivent en général les consignes du parti mais quand les consignes sont aussi floues ça laisse quand même une marge de manoeuvre.

A charge pour chaque candidat de décider s’il a en face de lui un candidat « républicain ou pas ». La majorité actuelle aurait intérêt à clarifier sa position, ne serait-ce que pour garder la confiance de leur électorat et capitaliser sur des électeurs qui pourraient un jour leur refaire confiance à l’avenir. Il y a énormément d’incertitude dans l’esprit des Français, ils attendent des attitudes qui les aident à trancher de la part des dirigeants politiques. Il faudrait qu’ils établissent des règles du jeu un peu plus claires.

La rédaction/AFP

  

1 COMMENTAIRE

  1. Donc si le résultat n’arrange pas les gauchistes, les commis de la finance dont Marcon fait parti et tous les fénéants de France, c’est la prise d’otages, la menace et les troubles !
    A mon avis les francais vont desormais voter massivement pour le RN meme s’ils n’ont aucune intention inititalement. Donc si ce n;est pas ce que veut le « systeme » c’est niet ! Alors Macron a voulu cette situation et il doit l’assumer jusqu’au bout. La franc eest un pays démocratique ou les les respect des urnes est de mise. J’espere que Bardella et Le Pen finiront avec les dictatures coloniales une bonne fois pour toutes. Soit ils respectent la démocratie et entament des relations normales avec la France ou ils se cassent une bonne fois pour toute et cessent de pleurnicher sur « la memoire » a travers leurs DAF. Quand des gens comme Goudjil parlent de « chouhadas » 24H/24H, il inutile d’en rajouter.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents