26 février 2024
spot_img
AccueilPolitiqueGrève générale en Kabylie en soutien aux détenus

Grève générale en Kabylie en soutien aux détenus

Larbaa en grève

La mèche de la dissidence est en train de prendre doucement en plein hiver en Kabylie. L’appel lancé par le collectif des familles des condamnés à mort dans l’affaire Bensmaïl a été suivi dans plusieurs localités de Haute Kabylie.

Ce n’est pas la contagion générale, mais le soutien affiché par de nombreuses localités de Larbaa Nath Irathen, Tizi Rached, Azzaga, Aïn El Hammam et certains commerçants des autres communes limitrophes, à l’appel à la grève générale en solidarité aux familles des détenus d’opinion est indéniablement un marqueur de courage face à la terreur imposée par le pouvoir depuis la fin des manifestations du Hirak.

Outre les différentes communes de la localités de Larbaâ, à Tizi-Ouzou ville, des commerçants ont également suivi le mot d’ordre de grève générale. Plusieurs citoyens ont estimé qu’il est du devoir de tout un chacun d’apporter son soutien à cette action, rapporte le site de l’ONG Riposte internationale.

« Il est temps pour nous, le peuple, d’agir, car la situation ne cesse d’empirer et les condamnations d’être prononcées à tout va. Un climat de terreur est imposé pour empêcher toute forme de protestation ou de dénonciation de cette injustice qui dépasse l’entendement humain », écrivent les auteurs de l’appel.

- Advertisement -

Jeudi dernier une vingtaine de membres des familles des condamnés ont été arrêtés avant d’être libérés.

Depuis un mois, les familles des condamnés à mort dans le cadre de l’affaire Djamel Bensmaïl se mobilisent pour réclamer justice. En effet, le procès expéditif a fait l’effet d’une bombe dans la société. « Tout a été fait pour en faire un exemple et tétaniser la société, indique un avocat. Aucune procédure n’a été respectée pour mettre toute la lumière sur cette affaire ».

Même si les condamnations prononcées par les juges dans cette sombre affaire restent les plus lourdes depuis l’indépendance, il reste que tous les autres procès visant des activistes sont des faux instruits systématiquement à charge.

L’arbitraire subi dans le cas de la soixantaine de condamnés de Larbaa Nath Irathen est trop criant pour qu’il reste sous silence. Les familles, proches, les avocats et militants des droits humains sont déterminés à continuer à réclamer justice. Que la justice.

Yacine K.

12 Commentaires

  1. Il faut arrêter de parler de « l’affaire Djamel Bensmail » car l’assassinat du pauvre Djamel est instrumentalisé par le régime pour faire un procès politique de la Kabylie qui tient la dragée haute à ce régime de grabataires écervelés. Il faut faire le procès des criminels qui ont allumés les incendies qui fait un désastre dans la population avec près de 300 morts brûlés vifs y compris des bébés des femmes et des vieux. Qui parle de rendre justice à ces victimes ? Pourtant l’origine criminelle de ces feux a été reconnue par le régime. Car les criminels dans cette affaire comme dans l’assassinat de Djamel sont bien les services du DRS. Rappelons que Djamel était un activiste du hirak qui dérangeait beaucoup le régime.

  2. la strategie Machiavellique du pouvoir pour dire au monde qu’il ya justice alors que tout le monde sais que c’est le pouvoir Lui meme qui a allumer les feux et tuer Jamal.

  3. La grève est contre productive , car cela ne touche pas le régime , c’est la population qui subi . Comme je l’avais écrit dans un précèdent post . Le père de Djamel doit s’impliquer ,car avec ce procès macabre ,ils ont tué son fils une 2° fois . Il est de son devoir qu’il sache qu’elle sont les coupable . Le droit à la vérité . C’est mon opinion .Azul

  4. Cette manifestations est un prélude à un mouvement citoyen qui embrasera tout le pays. Il est temps de demander à ce pouvoir maffieux de rendre des comptes sur tout le mal qu’il fait subir à toute la population. La crise sanitaire est loin derrière nous. A bon entendeur !

  5. Le droit à la vérité oui, mais la grève est indispensable pour montrer aux Algériens et au monde que la Kabylie est autarcisée. La Kabylie subit l’antisémitisme les plus abjects. Maintenant autour de la diaspora de part le monde de faire des sitings devant les ambassades Algérienne.

    • Excusez moi de peu , la grève n’impacte pas le régime , ils s’en fout que les magasins ferment . Aujourd’hui vendredi 24 novembre ; leurs enfants ,leurs femmes sont entrain de faire du shoping ,au Champs Elysée . L’opinion nationale et internationale ,ils ont leurs problèmes . Les algériens , les lentilles ,la loubia , le lait ect . Et les autres ,le pouvoir d’achat , les retraites , l’insécurité ect…! . Azul

  6. J’espère que cette grève sera un prélude pour une révolte généralisée à travers toute la Kabylie et au niveau de la diaspora pour libérer la totalité des prisonniers injustement incarcérés pour des raisons purement politiques.
    Le seule responsable de l’assassinats de Jamel c’est bien l’état seul à travers ses services, les autres sont des simples exécutants utilisés pour participer inconsciemment a un crime abominable pour servir les objectifs d’un système aux abois.

  7. dans le crime politique, le seul coupable c’est le donneur d’ordre dans l’ombre.
    meme dans les pays la ou la justice est au dessus des hommes, c’est le futur qui jugera le présent pour un verdict pour l’histoire.
    qui a tué GUEVARA, MATOUB,BOUDIAF,KENNEDY et les autres…. !!!!
    Si 250000 Algerien ont été sacrifier pour la récupération populaire et faire bouclier contre le monstre islamiste, brûler un homme et le filmé en direct c’est pour choquer et se donner la légitimité émotionnelle de se défaire de la 2ie pièce du puzzle.
    par contre, la 3ie piece qui est la légitimité historique est entretenue, même en 2023 on donnent encore les pensions pour les nouveaux Moudjahid qui ont combattue pour le groupe de ouedjda depuis 1962.
    l’ennemi de l’homme c’est ses émotions, regardez juste comment les mosquées poussent et les vertus reculent…..
    de plus en plus on s’éloignent de note culture et identité Amazi&, on s’enfoncent dans le non sens et l’amère de la vie.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici