30 novembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéHydrocarbures : Sonatrach et Eni signent un contrat

Hydrocarbures : Sonatrach et Eni signent un contrat

Sonatrach

Le groupe Sonatrach et l’italien Eni ont signé mardi à Alger un nouveau contrat sous forme de partage de production dans les hydrocarbures, pour un investissement de 1,4 milliard de dollars, en plus d’un accord stratégique pour la coopération dans la transition énergétique.

Ces accords ont été signés par le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar et le CEO d’ENI, Claudio Descalzi, en présence du ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab et de l’ambassadeur d’Italie à Alger, Giovanni Pugliese.

Ces signatures sont le résultat des deux protocoles d’accord signés entre les deux partenaires, le 10 décembre 2020 à Alger et le 25 mars 2021 à Milan (Italie).

Le premier accord consiste en un nouveau contrat Exploration-Production dans la zone du Bassin Berkine.

- Advertisement -

Il s’agit de premier contrat signé entre les deux partenaires depuis la promulgation de la nouvelle loi sur les hydrocarbures 19/13.

« Cet accord constitue un jalon supplémentaire qui vient renforcer la traditionnelle relation qui lie les deux partenaires », selon un communiqué de presse.

Le Contrat couvre une superficie totale de 7880 km2 dans la partie Sud du bassin de Berkine où Sonatrach et Eni opèrent depuis 2013.

Quant au plan de développement du projet Berkine Sud, il prévoit la réalisation de travaux d’exploration et de développement en mode « Fast Track », afin de réduire les délais nécessaires pour la production et la commercialisation et ce, en synergie avec les installations existantes au niveau des champs de Menzel Ledjmet et également par le recours aux filiales de Sonatrach pour la réalisation des travaux dans le cadre de la promotion du contenu local.

« Le montant des investissements est estimé à 1,4 milliard USD, pour une production de 45 000 barils/Jour équivalent pétrole (BEP) », selon les données du groupe Sonatrach.

 Accord stratégique de coopération dans la transition énergétique

S’agissant du second document signé, il s’agit d’un accord stratégique pour la coopération dans le secteur de la transition énergétique.

Cet accord vise à « renforcer la coopération déjà en place dans le domaine technologique et de poursuivre les efforts pour réduire l’empreinte carbone ».

Il porte sur le développement commun des énergies renouvelables et nouvelles, particulièrement les axes de la production de l’énergie solaire, la prospection du Lithium, la production des bio-carburants et la production de l’Hydrogène (vert et bleu).

« L’accord signé marque une nouvelle étape qui s’inscrit en droite ligne avec la consolidation du partenariat Sonatrach-Eni pour le développement durable et pour relever le défi de la transition énergétique », affirme le même communiqué. APS

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Coupe du monde 2022 : le Maroc surclasse les Belges

À la veille de se confronter aux Diables rouges, Walid Regragui, le coach marocain était persuadé que la Belgique allait monter d’un cran. Finalement, les...

Les plus populaires

Commentaires récents