22 février 2024
spot_img
AccueilMondeInfra-humanité à Gaza : massacres à grande échelle

Infra-humanité à Gaza : massacres à grande échelle

Gaza

Ces images humiliantes font le tour du monde. Des Palestiniens presque nus exposés par l’armée israélienne dans la rue comme trophée de guerre. Au point où on en sont les massacres de Palestiniens à Gaza plus rien ne choque. Un cap d’inhumanité est franchi.

Depuis plusieurs semaines les autorités israéliennes ordonnent aux Palestiniens de Gaza de rejoindre la partie sud de cette bande de terre pour soi disant être épargnés par les bombardements. Voilà maintenant que la partie où s’est massé le peuple de Gaza est soumis à l’enfer des bombardements de l’artillerie et de l’aviation israéliennes. Plus aucune poche du territoire n’est épargnée. Les bâtiments publics sont systématiquement bombardés.

D’intenses combats urbains font rage, vendredi 8 décembre, autour des plus grandes villes de l’enclave palestinienne, notamment à Khan Younès, dans le sud, et dans la zone de la ville de Gaza, au nord.

Les combats font rage autour de Khan Younès, la plus grande ville du sud, ainsi que dans le nord, dans la ville de Gaza et le secteur voisin de Jabaliya. Après une première phase de son offensive terrestre concentrée dans le nord de l’enclave palestinienne, l’armée israélienne a étendu cette semaine ses opérations jusque dans le sud, où sont réfugiés près de deux millions de civils désormais acculés dans un territoire de plus en plus exigu.

- Advertisement -

Le Conseil de sécurité des Nations unies doit se prononcer vendredi sur un appel à un « cessez-le-feu humanitaire immédiat » dans la bande de Gaza, un vote à l’issue incertaine dans un contexte diplomatique tendu. Le texte très court présenté appelle également à la protection des civils, à la libération « immédiate et inconditionnelle » de tous les otages et à « assurer l’accès humanitaire ».

Environ 17 177 Palestiniens, dont 70% de femmes et d’enfants, ont été tués dans les frappes israéliennes sur Gaza depuis le 7 octobre, selon le gouvernement du Hamas. Le nombre de blessés s’élève à plus de 42 000 Palestiniens. Plus de 1 200 Israéliens ont par ailleurs été tués.

Avec Rfi

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici