4 février 2023
spot_img
AccueilIdéeIslam de France : le CFCM est mort, vive le FORIF !

Islam de France : le CFCM est mort, vive le FORIF !

Forif

Depuis ce samedi 5 février, le Conseil français du culte musulman (CFCM) est mort et enterré. Pour lui succéder, il y a désormais le Forum pour l’islam de France (FORIF) !

Derrière ce nouveau nom se cache une tentative de l’État de promouvoir un islam moins dépendant des pays comme la Turquie, l’Algérie ou le Maroc. 

Désormais, la mission du Forum pour l’islam de France est d’assurer une représentation plus légitime des musulmans dans l’hexagone autour de quatre thèmes de travail : la professionnalisation des imams, l’organisation des aumôneries, la sécurité des lieux de culte et l’application de la loi contre le séparatisme.

À signaler qu’aucune femme imame ne fait partie des instances du FORIF !  

- Advertisement -

On ne remet donc pas en question cette misogynie manifeste des textes dits sacrés !? Si cela n’est pas un retour aux « valeurs » fondamentales de l’Islam, telles que prônées par les salafistes, on se demande bien ce que c’est !

Cette nouvelle instance compte une centaine de personnes, dont les deux tiers sont des responsables d’associations, des imams et des personnalités engagées localement dans le culte musulman. L’autre tiers est pour sa part composé de personnalités qualifiées d’envergure nationale. Parmi elles, l’ancien président du CFCM ou encore le recteur de la Mosquée de Paris.

Pendant ce temps, après le documentaire de M6 sur l’islam radical, menacée de mort la journaliste Ophélie Meunier a été placée sous protection policière, ainsi qu’Amine Elbahi, militant associatif de Roubaix.

160 personnalités, dont Boualem Sansal, Michel Onfray et Jeannette Bougrab, regrettent la lenteur, voire le manque de réaction des journalistes ! On a attendu de longues journées avant de lire ou entendre les réactions de soutien des confrères et consœurs des médias.

Voilà à quoi en est réduit le pays de Voltaire, à l’aube du troisième millénaire. Ergoter sur l’organisation de l’instance d’individus qui ont un fil à la patte ! Des hommes sûrs de leur foi qui font fi de la moitié de l’humanité, la femme, cette éternelle oubliée des cieux !

Comme quoi, entre pouvoirs et religions, les relations binaires n’ont pas changé, ou si peu, depuis les temps reculés de l’histoire des hommes. 

Maigre consolation pour nous, Tebboune ne pourra plus envoyer ses imams pour distiller leur savoir-faire et renforcer l’influence salafiste d’Alger pendant le Ramadhan. Un manque à gagner pour de nombreux serviteurs de la cause…

Les autres pays qui organisent aussi leurs communautés autour des lieux de culte et la religion perdront sans doute quelque influence s’ils ne trouvent pas un autre moyen de garder la main sur les « leurs ».

Kacem Madani

ARTICLES SIMILAIRES

4 Commentaires

Comments are closed.

Les plus lus

Tebboune ira en Russie en mai, selon la présidence

 Abdelmadjid Tebboune et son homologue russe Vladimir Poutine ont convenu, lors d'un entretien téléphonique mardi, de programmer une visite d'Etat de M. Tebboune en...

Les plus populaires

Commentaires récents