29 mai 2024
spot_img
Accueil360°Kamel Rezzig nommé conseiller à la présidence

Kamel Rezzig nommé conseiller à la présidence

Rezig comme conseiller de Tebboune.

Ceux qui croyaient Kamel Rezig fini vont vite déchanter. Il a été nommé conseiller du Présidence de la République.

Rezig n’est pas bon au Commerce, eh bien on le met à la présidence ! L’incompétence comme matière crise. Voilà à quoi se résume cette nomination. Le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a officiellement nommé l’ancien ministre du Commerce, Kamel Rezig, en qualité de conseiller auprès du président de la République. C’est ce qu’indique un décret présidentiel publié au dernier journal officiel, ce dimanche.

Kamel Rezig, ancien membre du majliss Echoura du FIS dissous, est insubmersible. Malgré ses médiocres résultats au département du Commerce, il vient d’être reprêché par Tebboune pour l’installer à ses côtés à la présidence. Pourtant, on disait Tebboune en colère contre ses ministres !!!

Mais diable de quels soutiens se prévaut cet islamiste connu pour ses sorties de route et son incompétence proverbiale pour ainsi se pavaner dans les palais de la république et profiter de maroquins de premier plan ?

Cette nomination peut laisser penser aussi que Tebboune est à court d’hommes de confiance. Pas seulement, pendant que l’incompétence est promise à la décision, de brillants universitaires sont traînés devant les tribunaux, condamnés et d’autres poussés à l’exil.

- Advertisement -

Décidément on tourne en rond. C’est dire finalement que la présidence de Tebboune est en train de prendre l’eau.

Heureux les martyrs qui n’assistent pas à l’avanie en ce 19 mars.

Sofiane Ayache

2 Commentaires

  1. « Kamel Rezzig nommé conseiller à la présidence ». Sa mission principale consistera à enseigner à Tebboune la stratégie du « frak » (à ne pas confondre avec la fracturation hydraulique) et comment fermer le domino à la face de tous les prétendants éventuels au rendez-vous de 2024 en « tuant » le double VI dans leurs mains. Une feuille de route on ne peut plus appropriée pour un ex du majlis Echoura du FIS qui, ne l’oublions pas, a interdit la vente de l’huile de table aux moins de 18 ans. Une première à laquelle même les républiques les plus bananières n’avaient osé décréter. Conseiller à la présidence! Quelle blague! Attendez au moins le 1er avril.

  2. Ce crétin ancien membre du sinistre FIS après avoir massacré le commerce en Algérie est nommé conseiller à la présidence.La gouvernance « aboubri » de Tebboune nous donne idée des « mkhakh » qui dirigent ce pauvre pays qu’est devenue l’Algérie.Continuons à creuser,les pauvres « harraga » en savent quelque chose.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents