9 décembre 2022
spot_img
AccueilCultureLa 6e édition du festival du film amazigh d'Ars-sur-Moselle lancée

La 6e édition du festival du film amazigh d’Ars-sur-Moselle lancée

La 6e édition du festival du film amazigh « Les Journées Internationales du Film amazigh  (JIFA) » d’Ars-sur-Moselle, qu’organise l’association Azar de Moselle, se déroulera du 24 au 27 mars 2022.

19h00 – Cérémonie d’ouverture (uniquement sur invitation)
Accueil des invités au CINEMA Union Ars-Sur-Moselle 
20h30 – Ouverture des portes au public

20h45 – 22h30 : « Des Hommes libres » Documentaire de Taghzout Ghezali  VOSTF| ALG 2021 (65′).

Synopsis : Ce film biographique consacré à Kateb Yacine, relate le parcours de ce romancier et dramaturge visionnaire et les épisodes marquants de son existence, à travers les témoignages de ses proches et ses œuvres. Il s’agit de revisiter Kateb Yacine et de le présenter à nouveau au public d’hier, d’aujourd’hui et de demain en déconstruisant le mythe selon lequel il n’a écrit qu’une seule œuvre, une amourette en français et qu’il était contre dieu… Kateb Yacine n’est pas un Don Quichotte. Ce documentaire expose clairement sa démarche révolutionnaire.

* Présence de la réalisatrice et de l’artiste Amazigh Kateb (figure principale du groupe Gnawa. Entrée libre

Vendredi 25 mars 2022

18h00 – 19h30. « Tamazight transition» Documentaire de Chafik Allal– VOSTF | ALG /MAR 2019 (65’).

- Advertisement -

Synopsis : Tamazight transition est une plongée en pays Tamazight du Sud du Maroc pour voir comment se passe la transition énergétique et l’exploration de voies de développement alternative. Ce voyage exploratoire se perd dans les méandres de la réparation du modèle de développement actuel. Il finit par trouver la force des richesses culturelles et les possibilités pour effectuer une transition, qui part du féminin pour une projection vers le futur en dépassant les hésitations à sortir du modèle dominant et des difficultés actuelles liées à ce modèle. Avec la présence du réalisateur.

20h45 – 21h30 : « TATOUES » court-métrage de Jean-Baptiste Dusseaux avec Tassadit Mandi – VF|FR 2020 (22’).

Synopsis : Camille est un ado taciturne et solitaire. Sa mère accueille chez eux Thidirth, une vieille tante kabyle venue en France pour des examens de santé. Forcés de partager la même chambre, Camille et Thidirth vont devoir apprendre à cohabiter et trouver un terrain d’entente. Avec la présence du réalisateur et de l’actrice principale.

Le festival se poursuit samedi et dimanche.

Tarifs séances
Prévente des billets sur place aux heures des
séances
Tarif normal : 6.50 €
Tarif réduit (adhérent) : 4.50 €
Entrée libre pour les documentaires et les
courts-métrages

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Destitution de Pedro Castillo : symptôme d’un Pérou ingouvernable

Destitué mercredi, Pedro Castillo est désormais en détention provisoire après sa tentative de « coup d'État ». S'il est le dernier, il n'est pas le premier chef d'État péruvien...

Les plus populaires

Commentaires récents