20 janvier 2022
spot_img
AccueilCultureLa chanteuse Seloua tire sa révérence

La chanteuse Seloua tire sa révérence

La chanteuse Seloua tire sa révérence

 La grande chanteuse de hawzi et de variété algérienne, Saloua, Fettouma Lemitti de son vrai nom, qui a fait les beaux jours de la chanson algériennes dans les années 1970 et 1980, est décédée jeudi à l’âge de 86 ans, des suites d’une longue maladie, annonce l’Office national de la culture et de l’information (ONCI).

Saloua avait débuté sa carrière en 1952 à la radio-Alger pour animer une émission destinée aux enfants avant de se rendre à Paris pour devenir l’animatrice de la première émission dédiée aux femmes arabes à la radio française.

Après sa rencontre avec le compositeur Lamraoui Missoum, elle enregistre son premier titre en 1962 « Lalla Amina » qui sera classé troisième des ventes de la célèbre maison de disque Pathé Marconi.

Sa voix d’exception et sa culture musicale lui permettront de se perfectionner et percer dans la chanson au lendemain de l’indépendance où elle a collaboré avec Mahboub Bati et Boudjemia Merzak qui deviendra son époux.

Elle est également connue pour avoir animé la première version de l’émission « Alhan oua Chabab » avec Maâti Bachir. Son talent dans l’interprétation du hawzi l’a imposé comme la digne héritière de Fadhila Dziria après son décès.

Auteur
Avec APS

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Trop bête pour son travail, trop intelligent pour son salaire  ?

Au lendemain de l'indépendance, la petite bourgeoisie algérienne voit toutes ses possibilités d'ascension ouverte. Elle prend le pouvoir à un moment où l'Etat  est...

Les plus populaires

Commentaires récents